Sujets probables du bac 2020 : épreuve anticipée de français (1re techno)

Sujets probables du bac 2020 : épreuve anticipée de français (1re techno)

Les 1res technologiques vont passer en 2020 les épreuves anticipées de la réforme du bac pour la première fois. Comme chaque année, nos professeurs ont dressé la liste des sujets qui selon eux, sont les plus susceptibles de tomber au bac de français. Ci-dessous, retrouvez la liste des pronostics pour l’épreuve anticipée de français du bac techno 2020.

23 janvier 2020 | digiSchool Bac STMG | 0 avis

Sujets probables du bac 2020 : épreuve anticipée de français (1re techno)

Les pronostics peuvent vous aider à prioriser vos révisions mais ils ne sont pas une excuse pour faire des impasses ! Nous avons donc accompagné nos sujets probables d’une interview de notre professeur, qui vous partage ses meilleurs conseils pour réussir son bac de français : attentes du correcteur, notions à connaître, conseils de méthodo et de préparation… Suivez le guide !

Sujets probables du bac de français (1re STMG, STL, ST2S, STI2D).

  • Sujet chaud : le roman et le récit du Moyen-Âge au XXIe siècle.
  • Sujet tiède : le théâtre du XVIIe au XXIe siècle.
  • Sujet froid : le roman et le récit du Moyen-Âge au XXIe siècle.

Comment avez-vous sélectionné les sujets annoncés comme probables ?

Les sujets annoncés comme probables le sont à la fois pour des raisons statistiques et à la fois pour des raisons pédagogiques. En l’occurrence, cette année est une année de réforme et donc de changements voire de bouleversements. On peut donc considérer que les sujets seront très classiques. Voilà pourquoi certains grands textes poétiques ou certaines œuvres narratives semblent plus probables que d’autres.

Quelles sont les notions incontournables à connaître dans votre matière ?

En français première technologique, certaines notions ne peuvent pas être évitées sous peine de rater l’épreuve : savoir reconnaître les quatre grands genres et les principaux registres, maîtriser les figures de style les plus courantes et s’exprimer dans un français de qualité sont les trois piliers de la réussite.
J’ajoute que bien que le programme soit moins lourd en filière technologique qu’en filière générale, cela ne signifie pas qu’il soit plus facile. En effet, s’il y a moins d’œuvres, elles doivent être bien connues.

Comment bien préparer son épreuve dans cette matière ?

Bien préparer son épreuve dans cette matière passe par :
  • Connaître la méthodologie des exercices sur le bout des doigts.
  • Lire les œuvres et bien apprendre son cours.

Comment gagner facilement des points dans cette matière ?

Il est difficile de gagner des points « facilement » mais je pense que l’on peut d’abord respecter scrupuleusement les consignes méthodologiques pour montrer aux correcteurs que l’on a travaillé son cours.
Par ailleurs, se relire avec un regard vraiment critique permet d’éviter les absurdités qui pénalisent une copie.
Enfin, sachez que l’on n’attend pas de vous que vous révolutionniez la littérature : vous devez montrer que vous savez lire un texte classique et en parler dans un français convenable.

Quelles sont les erreurs fréquentes des élèves dans cette matière ?

La principale erreur dans cette matière consiste à recopier le cours ou répéter les éléments d’analyse appris au cours de l’année. Cela donne à votre raisonnement un côté mécanique et surtout fait de votre copie un patchwork de remarques et d’analyses sans liens entre elles.

Quels sont vos conseils de méthodo ?

Je tiens à rappeler une évidence : écrire lisiblement, c’est s’assurer une correction apaisée de la part du correcteur. Lorsqu’on n’arrive pas à lire une copie, on s’agace et donc, on note moins bien.
Les élèves doivent d’abord lire le sujet une fois. Cette lecture doit se faire  rapidement et  entièrement avant de s’y lancer à corps perdu.
Enfin, on surveille son temps.

Comment bien préparer/optimiser mes révisions ?

Le meilleur moyen de bien réviser, c’est de réviser tout au long de l’année et de commencer ses révisions dès le mois de mars, lors des vacances scolaires. Ne pas hésiter à se faire un planning :
  • Une heure de révision par jour : si l’on s’y prend début mars, le jour de l’épreuve, on a déjà cumulé au moins 90 heures de révisions.
  • Lire et relire les œuvres.
  • Annoter ses cours et ses œuvres, les questionner, s’interroger.
  • Travailler en groupe me semble aussi souvent pertinent : pour l’oral, par exemple, les autres verront des défauts que vous ne voyez pas dans votre travail.
Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?