Bac philosophie - L'introduction de votre explication de texte

Bac philosophie - L'introduction de votre explication de texte

Il est important de bien réussir l’introduction de votre explication de texte. C’est la première chose que le correcteur va lire, elle va donc donner le ton de votre rédaction. Pour bien la rédiger, Francis Métivier docteur en philosophie, vous conseille en s’appuyant sur la copie d’une élève qui a obtenu la note de 20/20 au baccalauréat de philosophie.

13 janvier 2015 | digiSchool Bac STMG | 0 avis

Vous pouvez rédiger votre introduction à la fin, ou juste après le travail préalable. Dans les deux cas, il est impératif de la rédiger au brouillon avant de la faire sur votre copie.

Comment rédiger l’intro de votre explication de texte ?

L’élève qui a eu la note de 20/20 au bac de philosophie a choisi de poser le problème en question, sans citer le texte. Cette stratégie est payante, car elle permet de montrer au lecteur que vous avez compris le sens du problème.


L’introduction de l’élève commence par l’accroche suivante « Tout était écrit ». Celle-ci a pour but d’amener le lecteur vers le problème posé dans le texte. Ensuite, vous devez annoncer la thèse du texte, et la proposer comme une solution possible au problème. Puis, vous devez montrer les enjeux du texte, et l’importance du problème qu’il soulève.

Faut-il énoncer le plan du texte dans l’introduction de votre explication de texte ?

Enoncer le plan du texte dans votre introduction est sans doute la meilleure façon de montrer au correcteur que vous avez compris la logique et le raisonnement du texte. Si vous ne le faites pas dans l’introduction, vous devrez le faire dans votre raisonnement, mais ceci est risqué et nécessite une aisance rédactionnelle.


Découvrez aussi:

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?