Faire une Licence après le Bac STMG

Faire une Licence après le Bac STMG

32% des bacheliers STMG se dirigent vers les bancs de la fac , pour un premier cycle de licence. En filière générale, la concurrence avec les bacheliers généraux sera rude. A privilégier : les filières professionnalisées.

20 juillet 2011 | digiSchool Bac STMG | 0 avis

Faire une Licence après le Bac STMG

 

Bac STMG : les licences générales, attention danger !

Trop théoriques, les licences générales ne sont pas vraiment adaptées à leur profil déjà très professionnalisé, hormis la licence AES (administration économique et sociale). Cette licence pluridisciplinaire (droit, économie - gestion, sciences humaines) comprend 27% de bacheliers STMG. Attention, toutefois : si cette licence est championne des abandons dès la première année, c’est qu’elle demande un travail conséquent, un bon niveau théorique et une réelle motivation (car la poursuite d’études longues, souvent jusqu’au master 2, sera de rigueur dans cette voie générale).

En clair, la choisir par défaut d’orientation, suite à un échec à l’admission d’un BTS ou un DUT, est rarement un bon choix. Les bacs STMG y subiront de plein fouet la concurrence des bacheliers ES et S, notamment en droit et en économie). Débouchés : concours administratifs de niveau B et C (plus rarement A), services comptables et juridiques des entreprises…

Autres filières possibles (mais avec encore plus de restrictions, pour les mêmes raisons): Droit, Lettres et Sciences humaines (bonne culture générale et excellentes capacités d’expression et de synthèse requises), Economie (pour les forts en maths) et LEA (pour les très bons linguistes, ayant conservé 2 langues étrangères).

Voir aussi Licence après un bac ES et L et Master après un bac STMG.

 

 

Bac STMG : la licence professionnelle, une excellente opportunité

Il existe aujourd’hui quelque 2 000 « licences pros », dont nombre relevant du secteur tertiaires. Des diplômes à la fois universitaires et professionnalisées, qui connaissent un succès grandissant auprès des bac STMG sortants de L2, de BTS ou surtout de DUT (voir Etudes courtes après un bac STMG).

Leur principal atout par-rapport à une licence classique ? Créées et gérées en partenariat avec les entreprises, elles présentent au moins 3 mois de stage obligatoire. Un « bonus » encore renforcé lorsqu’elles sont préparées en alternance. La sélection se fait sur dossier et projet professionnel. Le rythme de travail est soutenu, mais plus de 80% des étudiants sont diplômés dans l’année.

A la clé, s’ils le souhaitent une insertion efficace sur le marché du travail. D’après une enquête de l’ADIUT (Assemblée des directeurs d’IUT) de 2009, les 3/4 des diplômés de licence pro s’insèrent directement dans l’emploi, avec un temps moyen de recherche inférieur à 3 mois. Mais la licence pro permet également la poursuite d’études, notamment en master 1 ou en école de commerce.

 

 

Bac STMG : les IUP, le pari gagnant vers des études longues et  professionnalisées

Les IUP (Instituts universitaires professionnalisés) ont été créés en 1991 fin d’assurer de meilleurs débouchés aux étudiants de l’université. Ces formations de niveau bac+5 (Master 2) sont particulièrement porteuses pour les bacheliers STMG ayant déjà validé une L2 ou, surtout, un DUT (dont ils sont le prolongement naturel) dans le haut du peloton. Très sélective, la filière n’intègre qu’1 étudiant sur 4 en moyenne, par dossier et entretien, voire par concours.

Si les IUP sont si demandés, c’est parce qu’ils allient enseignement universitaire de niveau théorique élevé et forte professionnalisation. Les professionnels sont associés au choix et à la mise en œuvre des programmes et la formation est assurée en alternance université-entreprise (6 mois au moins de stage en entreprise). La dimension internationale y est aussi de mise (avec 2 langues étrangères, un cursus et des stages à l’étranger).

Près de la moitié des IUP forme à des activités tertiaires, avec une grande diversité d’options : banque/finance/assurance, commerce et vente, information/communication, transport / tourisme / hôtellerie, management, économie, méthodes informatiques appliquées à la gestion (MIAGE, dont la double compétence en informatique et en gestion est très appréciée des recruteurs)…

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?