Faire un IUT après le Bac STMG

Faire un IUT après le Bac STMG

Moins de 10% des sortants de STMG s’orientent vers un IUT, pour des études courtes mais exigeantes. Les admis y réussissent pourtant bien, avec, à la clé, débouchés immédiats et facilités pour poursuivre leurs études.

20 juillet 2011 | digiSchool Bac STMG | 0 avis

Faire un IUT après le Bac STMG

 

 

DUT après un bac STMG : filière courte, mais voie étroite

Les diplômes universitaires de technologie (DUT) sont délivrés par les IUT (Instituts universitaires de technologie), intégrés aux universités. Ce sont des études courtes (2 ans), conçues pour déboucher sur un métier précis mais permettant aussi (bien plus que les BTS) la poursuite d’études par la suite. Les 115 IUT présentent un niveau théorique élevé et un taux de sélectivité variable (dossier, entretien et/ou tests écrits), mais globalement plus important que les BTS. C’est pourquoi ce choix est celui de moins de 10% des bacheliers STMG . Ils s’orientent quasi exclusivement vers des DUT du tertiaire, dans la continuité de leurs études au lycée.

Une fois admis, la formation est de taille humaine, les périodes en cours magistraux, qui rassemblent plusieurs centaines d’étudiants, alternant régulièrement avec de nombreux travaux par petits groupes (travaux dirigés). La dimension professionnelle est aussi très présente. En IUT, un stage d’au minimum 10 semaines et quelque 150 heures par an de projets tutorés (travaux collectifs par petits groupes à mener pour un commanditaire) sont au programme. Dans les sections en alternance (une option désormais proposée par la grande majorité des filières), la moitié du temps se fera en entreprise, sous statut salarié. Côté évaluation, le contrôle continu est de mise (pas d’examen final conditionnant l’obtention du diplôme).

Une fois admis, les bacs STMG réussissent bien en IUT. 70 % d’entre eux obtiennent leur diplôme en 2 ou 3 ans.

 

 

Bacs STMG : s’inscrire en DUT

Il faut passer par le site admission post bac, ouvert dès janvier. Lors de la phase de préinscriptions, inscrire ses vœux (formation envisagée + établissements où elle est dispensée) par ordre de préférence. Deuxième phase : envoi du dossier papier à chaque établissement visé. Les postulants à un DUT en alternance devront rechercher en parallèle une entreprise d’accueil. Troisième et dernière phase, en mars : validation en ligne des propositions d’admission reçues.

 

 

Bacs STMG : les DUT tertiaires les plus courus

Le choix du DUT dépendra de la spécialité suivie en terminale.

 

Après la spécialité « comptabilité et finance de l’entreprise » :

DUT GEA. Assez sélectif, ce DUT forme des polyvalents de la gestion. Il propose 3 options de 2nde année : finances-comptabilité (la plus prisée de ces diplômés), gestion des petites et moyennes organisations et ressources humaines. Les bacheliers STMG y représentent entre 1/5ème et un gros tiers des admis.

DUT Gestion administrative et commerciale (GACO) : un DUT qui mène aux postes de collaborateurs de gestion en PME-PMI, chargés de clientèle en banque, assistants commerciaux et GRH…

DUT Techniques de commercialisation : il forme des spécialistes polyvalents de la vente et du commerce tels que chargés d’études commerciales, conseillers de clientèle, assistants chef de produit, commerciaux…).

Et aussi…
Pour les forts en maths : Statistiques et traitement informatique des données.

 

Après la spécialité « gestion des systèmes d’information » :

DUT GEA. Avec un bon niveau en maths : DUT Statistiques et traitement informatique des données.

DUT Gestion logistique et transport. Débouchés : chargeur industriel, transporteur, prestataire logistique, distributeur, négociant…

 

Après la spécialité « communication et gestion des ressources humaines » :

DUT Carrières juridiques (il forme des techniciens du droit, avec des débouchés variés dans l’administration, les professions libérales, la banque-assurance…)

DUT GEA, option ressources humaines.

DUT Information-communication. Cinq options : communication des organisations (la plus adaptée aux STMG), gestion de l’information et du document dans les organisations, journalisme, métiers du livre et du patrimoine, et publicité.

DUT Carrières sociales ou DUT Carrières juridiques (ce dernier forme des techniciens du droit, avec des débouchés variés dans l’administration, les professions libérales, la banque-assurance…).

 

Après la spécialité « mercatique » (marketing) :

DUT Tech de Co : il forme des spécialistes polyvalents de la vente et du commerce tels que chargés d’études commerciales, conseillers de clientèle, assistants chef de produit, commerciaux…

DUT GEA

DUT GACO

Bacs STMG : après le DUT…

Leur DUT en poche, un nombre croissant de bacheliers STMG poursuit ses études, en licence pro, MIAGE ou IUP principalement à l’université, en école spécialisée (notamment vers la filière comptable) ou en écoles de commerce, via les admissions parallèles.
Voir aussi Filière courte, Etudes longues et Ecole de commerce après un bac STMG.

 

Bacs STMG : travailler avec un DUT

 

D’après une enquête du CEREQ de 2010, 46% des sortants d’IUT entrent directement sur le marché du travail. Si 3 ans après leur sortie du système éducatif, les titulaires d’un DUT enregistrent un taux de chômage relativement supérieur à celui des BTS (8,7 % contre 7,3%), leurs conditions d’emploi sont meilleures. 74% d’entre eux sont en CDI, contre 66 % des BTS, pour un salaire moyen de 1 438 € (contre 1 330). Par ailleurs, 13 % sont cadres, contre 5 % seulement des ex- BTS. Une fois encore, l’alternance s’avère payante : après un DUT en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, les sortants ont 2 fois plus de chances d’occuper un emploi que leurs camarades en filière classique. De plus, le poste obtenu est souvent de meilleure qualité (salaire / CDI / statut cadre).

 

* Source : Repères et références statistiques RERS, 2010
** Centre d’études et de recherches sur les qualifications

Les commentaires sont fermé.

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?