TIC et responsabilités sociales et environnementales des organisations - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

TIC et responsabilités sociales et environnementales des organisations - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

digiSchool met à ta disposition ce cours TIC et responsabilités sociales et environnementales des organisations de Terminale STMG Spé Systèmes d'Information et de Gestion.

Notre professeur a confectionné ce cours de Bac STMG en abordant tout d'abord l'impact des technologies des SI sur leur environnement, puis la responsabilité sociétale des organisations, et pour finir en analysant les TIC.

Télécharge gratuitement ce cours de spécialisation SIG BAC STMG sur les TIC et responsabilités sociales et environnementales des organisations.

TIC et responsabilités sociales et environnementales des organisations - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

Le contenu du document

 

Selon un rapport des Nations Unies de 1987, le développement durable est un « mode de développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Cette prise de conscience se fait se trois dimensions : écologique, sociale et économique.

 

La dimension écologique des SI peut être établie dans deux sens : 

 

  • Les SI, en particulier leur composante technologique, ont un impact environnemental « négatif qu’il convient de mesure et de diminuer (Green for IT ou éco-TIC)
  • Les SI peuvent contribuer à réduire l’impact environnemental de nombreuses activités en apportant une meilleure connaissance de ces impacts permettant ainsi de les réduire (approche IT for Green).

 

 

L’impact des technologies des SI sur leur environnement 

 

L’impact environnement le plus fort concerne les phases de la fabrication et d’utilisation. On se focalise souvent sur cette phase d’utilisation mais le matériel le moins polluant est finalement celui qu’on ne fabrique pas, ce qui milite pour un allongement des cycles de vie des produits et un recyclage. L’écoconception consiste à prendre en compte l’ensemble des étapes du cycle de vie dès la conception (prévoir le recyclage dès la fabrication).

 

Exemple :

Le cycle de vie d’un iMac 21,5 pouces produit 1240kg de CO2 dont 53% lié à l’utilisation sur 4ans aux USA.

En France, l’impact global sera moindre car la phase d’utilisation recourt à une énergie électrique moins fossile (électricité nucléaire), la phase d’utilisation y aura un impact 20 fois inférieur à celle de fabrication.

Inventaire de cycle de vie

 

 

L’ensemble de ces impacts divers peut parfois être synthétisé à l’aide du concept d’empreinte écologique qui comptabilise la demande exercée par les hommes envers les services écologiques, fournis par la nature. 

Green It

 

 

Green IT.fr a mené une étude sur l’empreinte numérique d’un salarié :

empreint numérique d'un salarié

 

Concernant les émissions de gaz à effet de serre : 

emissions de gaz à effet de serre$

 

L’empreinte écologique de la composante technologique du SI concerne principalement : 

 

  • Les postes de travail et terminaux mobiles des utilisateurs
  • Les serveurs et centres de données (Data Center ou « ferme de serveurs », la consommation d’énergie liée au « cloud computing » devrait être multipliée par 3 entre 2012 et 2020 selon l’ONG Greenpeace).
  • Les logiciels dont le fonctionnement conditionne le besoin de puissance et donc d’énergie.
  • Les services (impression, mailing, …)

 

L’empreinte carbone des nouvelles technologies va doubler entre 2008 et 2020 passant de 2 à 4% des émissions mondiales.

Mais selon l’ONG Climat Groupe, il serait par ailleurs possible de réduire les émissions de CO2 de l’ensemble de l’économie d’environ 15% à l’horizon 2020 grâce aux TIC intégrées aux processus.

 

L’amélioration de l’empreinte écologique emprunte plusieurs voies :

Les réglementations

- Convention de Bâle

- DEE : déchets d'équipements électriques et électroniques

- RoHS (Restriction of Hazardous Substance)

- Directive européenne visant à limiter l'utilisation de substances dangereuses

- Les normes (ISO 14001)

- Les éco-labels promus par les fabricants (Energy star...)

Une démarche responsable Sur l'ensemble de la chaîne de valeur (en incluant les achats, les sous-traitants) et la sensiblisation des acteurs à des meilleurs pratiques respectueuses de l'envrionnement
Les innovations technologiques Les innovations accroissent les capacités énergétiques des équipements
L'allongement de la durée de vie des équipements L'allongement de leur durée de vie permet de limiter les impacts sur l'envrionnement car leur fabrication recourt à des ressources naturelles non renovuelables (et le recyclage à 100% n'existe pas) et pollue (l'eau, l'air et les sols)

 

La responsabilité sociétale des organisations 

 

On peut élargir la prise en compte de cette dimension écologique à la responsabilité sociétale des organisations qui identifie (selon la norme ISAO 26000) 7 questions : 

 

  • La gouvernance de l’organisation (démarche de concertation et de prise de décision menée par l’instance gouvernante)
  • Les droits de l’Homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement 
  • La loyauté de pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • La contribution au développement local

 

 

La responsabilité est globale, elle doit prendre en compte l’ensemble de la chaine de valeur (fournisseurs, sous-traitants, distributeurs…).

Les dimensions non écologiques du développement durable ne doivent pas être oubliées, notamment la dimension sociale : lutter contre la fracture numérique et l’illectronisme), intégrer les handicapés à la société (en particulier par le travail grâce aux TIC notamment…)

 

La RSO (Responsabilité Sociale des Organisations ou RSE pour les entreprises) revêt de nombreux avantages pour les organisations : 

responsabilité sociétale des organisations

 

Les TIC

 

Les TIC permettent : 

  • L’économie du partage grâce à la mise en contact à moindre coût des participants 

 

Exemple : covoiturage, vente de biens via Leboncoin…)

 

  • L’économie de la fonctionnalité grâce à l’accès sans intermédiaire aux ressources (bornes de paiement) et à leur suivi (géolocalisation, suivi des incidents, redéploiement…)

 

Exemple :  Vélib, Autolib…

 

Au niveau environnemental, plusieurs études montrent la difficulté de mesurer l’impact des TIC sur l’environnement, notamment dans la définition d’une méthodologie d’évaluation. 

Cependant le fait que les TIC permettraient aux organisations de réduire leur empreinte écologique est aujourd’hui interrogé. En effet, il semble que la réduction des déplacements ou de l’usage du papier, les possibilités d’intervention à distance mis en avant comme avantages dans l’usage des TIC, soient largement compensées par des impacts négatifs liés au cycle de vie des équipements informatiques.

 

Les impacts négatifs sont de deux ordres : 

  • Épuisement des ressources
  • Pollution

 

 

Cela entraine la transformation des éco-systèmes (notamment le réchauffement climatique) et a des effets sur la biodiversité et la santé humaine.

Les impacts négatifs sont d’autant plus importants que l’obsolescence des équipements est rapide. Ce cycle de renouvellement court est d’ailleurs principalement dû aux évolutions logicielles qui nécessitent toujours plus de puissance et de capacité mémoire.

Par ailleurs, les améliorations offertes par les TIC font qu’elles sont encore plus utilisées : ainsi fait les gains attendus en matière environnementale sont compensés par les consommations liées aux nouveaux usages (effet rebond).

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?