Applications et progiciel de gestion intégrée - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

Applications et progiciel de gestion intégrée - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

Ce cours de Spé Systèmes d'Information et de Gestion en terminale STMG traite des applications et progiciel de gestion intégrée.

Pour ce cours de spé SIG découvre ce que sont les applications, le PGI ou le ERP.

Télécharge gratuitement ci-dessous ce cours de spécialisation SIG bac STMG sur les applications et progiciel de gestion intégrée.

Applications et progiciel de gestion intégrée - Spé Systèmes d'Information et de Gestion - Terminale STMG

Le contenu du document

 

Les applications et progiciels de gestion intégrés sont des éléments logiciels du système informatique. Ils se distinguent des logiciels de base car ils fournissent des services métier aux différents acteurs de l’organisation. Leur qualité intrinsèque, tout comme leur appropriation efficace par les acteurs, sont des gages de qualité du système d’information.

 

Les applications 

 

Il existe de nombreuses applications mises à disposition des organisations. 

Certaines sont : 

 

  • Accessibles sous licence (payantes) 
  • En libre accès (gratuites) mais peuvent montrer des fonctionnalités limitées par rapport aux versions payantes

 

 

Les éditeurs les plus connus sont : 

 

  • Oracle

Applications de CRM en réseau social d'Oracle tirent parti de l'intelligence collective d'une organisation

 

 

  • EBP

 

EBP

 

 

  • SAP

 

SAP

 

 

  • Sage (visuel de l’application de suivi de clients)

 

Sage visuel de l'application de suivi de clients

 

Si l’application rend un service dédie à une activité, le PGI est présenté comme une solution globale capable de répondre à tout ou partie des besoins de gestion d’une organisation en permettant à ses acteurs d’interagir et de collaborer au sein des processus en s’appuyant sur un référentiel commun (le PGI et la base de données associée).

 

Le PGI (Progiciel de Gestion Intégrée) ou ERP

 

Le mot progiciel vient de la contraction des mots produit et logiciel. Il s’agit d’un logiciel dit « clé en main » paramétrable qui répond à des besoins standardisés dans un domaine.

On l’oppose souvent à un développement spécifique (sur mesure). Un progiciel est le fruit du développement par un éditeur ou une communauté de progiciels libres.

Il existe différents types de progiciels : 

 

 

  • Les progiciels fonctionnels : couvrant des domaines et des métiers des organisations

 

Exemple : progiciel comptable, progiciel de la gestion de la clientèle, progiciel de gestion de la paie…

Ce type de progiciel entraine une organisation verticale dite en silo, qui peut malheureusement être source de cloisonnement de l’information au sein de l’organisation et ainsi créer des dysfonctionnements.

 

 

 

 

  • Un PGI (ou ERP Enterprise Ressources Planning) est un progiciel transversal fondé sur une base de données unique, partagée par ses différents modules. Cette base est ainsi partagée par l’ensemble de l’organisation.

 

Chaque module correspond à un métier de l’organisation

Exemple : une vente (module commercial) a des répercussions sur les stocks (module logistique) ; si chaque domaine dispose de son propre progiciel (vue verticale), les données seront saisies en double (et peut-être plus : module comptable…).

 

La notion d’intégration signifie qu’une même donnée n’est saisie qu’une seule fois dans le SI et ses applications ce qui supprime des redondances, garantit l’unicité des données et de leur mise à jour.

Chaque acteur du processus n’a accès qu’aux données le concernant via un module dédié à son métier.

 

La mise en place d’un PGI requiert plusieurs étapes : 

 

  • Identification des processus (visés)
  • Installation et paramétrage du PGI

 

Certains processus seront intégrés tels quels dans le PGI

D’autre processus sont reconfigurés à l’occasion de la mise en place du PGI (éventuellement pour s’adapter à celui-ci

Des développements spécifiques peuvent être nécessaires

 

  • Formation des utilisateurs

 

Les PGI sont d’abord apparus dans les grandes organisations avec des projets de grande ampleur (plusieurs centaines de milliers d’euros et des mois de mise en place). L’offre se développe peu à peu à destination des PME.

 

Voici des exemples d’offres commerciales, illustrant l’étendue que peuvent avoir des PGI : 

 

  • Wavesoft

 

 

Wavesoft

 

 

  • Sage ERP

 

Sage ERP

 

 

  • Sogix

 

Sogix

 

 

Chaque PGI, peuvent être adaptable en fonction du secteur d’activité de l’organisation car le module « e-commerce » n’est pas judicieux pour une entreprise de BTP par exemple. Par contre cette dernière aura d’avantage besoin d’un module « suivi de chantier » ou « appel-d ’offres » …

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?