Correction Bac Blanc de Philosophie - Bac STMG

Correction Bac Blanc de Philosophie - Bac STMG

digiSchool Bac STMG met à votre disposition le corrigé du Bac Blanc de Philo !
Voir le sujet du Bac Blanc de Maths Série STMG

Vous deviez réaliser une dissertation sur le thème du bonheur, avec comme problématique : Dépend-il de nous d'être heureux ?

Voici le sujet et le corrigé vidéo en live avec notre professeur sur notre chaîne YouTube digiSchool, l'occasion de poser toutes vos questions !

Correction Bac Blanc de Philosophie - Bac STMG

Le contenu du document

 

SUJET :DEPEND-IL DE NOUS D’ETRE HEUREUX ?

 

CORRECTION

 

INTRODUCTION :

 

ACCROCHE :

Sammy Basso est un américain, né en 1995, et atteint très jeune du syndrome de vieillissement précoce. A 18 ans, c’est comme s’il en avait 60 : son cœur est affaibli, ses os se cassent facilement.

correction-bac-blanc-philosophie-stmg

 

OBJECTION :

Pourtant, malgré tous les inconvénients de sa maladie, Sammy a voyagé, tourné un documentaire, répondu à plusieurs interviews et déclare partout qu’il est heureux. Sa maladie ne semble pas avoir empêché son bonheur.

 

REPRISE DU SUJET :

Alors dépend-il de nous d’être heureux ?

 

PROBLEMATIQUE :

L’enjeu de la question sera de savoir dans quelle mesure il dépend de nous d’être heureux, si nous sommes responsables de construire notre bonheur, si c’est plutôt une question de chance ou bien un peu des deux.

 

ANNONCE DU PLAN :

Nous répondrons à cette problématique en définissant le bonheur dans un premier temps. Ensuite nous verrons qu’en un sens, le bonheur ne semble pas dépendre de nous, mais du hasard, de notre chance. Et enfin nous verrons que nous avons notre part de responsabilité par rapport à notre bonheur, et qu’il dépend, quand même, un peu de nous. 

 

QU’EST-CE QUE LE BONHEUR ?

On constate, notamment grâce au travail de Maslow, que la nature humaine présente un ensemble de besoins. Or il semble juste de dire que le bonheur peut difficilement se concevoir si on ne répond pas à ces besoins. Ces besoins sont physiologiques (manger, boire, se vêtir...) mais aussi psychiques (s’accomplir, être en relation avec les autres...) 

De même on peut constater que chacun est unique, particulier. Donc la réponse aux besoins de chacun sera personnelle, particulière. Ainsi le bonheur de chacun a des aspects purement subjectifs comme, par exemple, le sens de son existence. 

 

correction-bac-blanc-philosophie-bonheur-stmg

Pour Viktor Frankl, le bonheur réside dans le fait d’avoir trouvé un sens à sa vie ; il écrit même : 

 

« Dans les camps de concentration nazis, les plus aptes à survivre étaient les prisonniers qui avaient une tâche à remplir après leur libération »

 

En effet On ne peut pas le réduire au plaisir ni à la possession de biens matériels.

D’abord on peut constater qu’au bout d’un certain temps, le plaisir devient addictif : on ne peut plus s’en passer. On devient alors esclave de sa recherche constante de plaisir

Et ensuite, même s’il est évident qu’être heureux suppose d’avoir de quoi vivre et vivre bien, le bonheur ne peut pas être dans l’accumulation des biens matériels. Les biens matériels répondent à certain de nos besoins mais ne peuvent pas nous combler. 

Donc il semble juste de définir le bonheur un état d’équilibre complexe, où les besoins de l’homme, liés à sa nature, sont satisfaits : ces besoins sont autant matériels qu’intellectuels. L’Homme a autant besoin de se nourrir que de savoir pourquoi il vit, pour quelle raison il est sur terre.

 

COMMENT ATTEINDRE LE BONHEUR ?

Après avoir défini ce qu'était le bonheur, la question est de savoir comment l’atteindre : est-ce un don reçu par certaines personnes privilégiées ou doit-on le conquérir pour être heureux ? 

A première vue, il semble que ce soit une question de hasard, de chance et que notre bonheur ne dépende pas de nous :

On ne choisit pas son histoire, ni sa famille, ni ses parents, ni sa santé. Et tout cela peut nous faire du mal et nuire à notre bonheur sans que cela dépende de nous. 

Notre culture ou même notre physique ne dépendent pas de nous et peuvent faire notre malheur : une personne peu attrayante est moquée alors que la personne belle est jalousée. 

Enfin notre éducation ou notre absence d’éducation et de formation peuvent nous empêcher d’accéder au bonheur parce qu’on ne sait pas où le chercher ou qu’on le cherche au mauvais endroit. 

 

Le savoir nous rend libres, mais l’absence de savoir nous empêche de savoir comment faire, où chercher et nous laisse à la merci de toutes les formes de mensonges et de manipulations. 

 

De même, du point de vue de la société à laquelle on appartient, il semble que notre bonheur nous échappe.

En effet on ne choisit pas de naître dans un pays pauvre, en guerre ou sous une dictature. 

Et ceux qui ont prétendu maîtriser le cours des choses, changer l’organisation sociale au nom du bonheur individuel et collectif, ont été les auteurs des injustices les plus sévères et des massacres de masses. 

 

Pour les Stoïciens, le bonheur ou l’ataraxie consiste justement à accepter le destin car il ne dépend pas de nous.

 

ETRE HEUREUX DEPEND FINALEMENT DE NOUS EN PARTIE, MEME SI NOUS RENCONTRONS DES OBSTACLES QUI NE DEPENDENT PAS DE NOUS

 

En effet il semble que nous ayons notre part de responsabilité dans la construction et l’avènement de notre bonheur. Nous sommes responsables de nos actes, nous avons la capacité de prendre du recul, de prévoir les effets de nos actions ou de notre absence d’action. Nous avons, en un sens, la responsabilité de chercher à construire notre bonheur et comment y parvenir.

Enfin Viktor Frankl, seul de sa famille à avoir survécu aux camps de concentration, dit que nous restons libres de notre réaction face à tous les évènements de la vie. Cela n’enlève pas la douleur mais permet de lui donner un sens.

 Il prend pour exemple un homme qu’il a rencontré et qui lui a raconté comment, après être devenu handicapé et alité à la suite d’un mauvais plongeon dans sa piscine, il a suivi des études de psychologie depuis son lit d’hôpital, est devenu psychologue et à soigner de nombreuses personnes.

 

Enfin il semble que notre bonheur dépend de notre capacité à nous connaitre nous-mêmes. Et toute la philosophie est imprégnée de ce

 « Connais-toi toi-même », inscription célèbre du temple antique de Delphes, reprise par Platon.

C’est la condition nécessaire pour prendre du recul par rapport à ce qui ne dépend pas de nous, que nous n’avons pas choisi (histoire, traumatismes,) et ainsi pouvoir trouver comment être heureux et donner du sens à son existence. 

C’est ce qu’a voulu illustrer le film Will Hunting

correstion-bac-blanc-philo-stmg-le-bonheur

 

CONCLUSION : 

 

BILAN :

Certains éléments échappent à notre volonté dans notre poursuite du bonheur. De même nous avons besoin que l’éducation nous permette de nous révéler à nous-mêmes pour savoir où trouver notre voie d’accès au bonheur.

 

REPONSE DEFINITIVE :

De ces facteurs dépend une partie de notre bonheur, car les malheurs peuvent venir contrarier nos projets et l’absence de savoir fait que l’on ne sache pas comment être heureux.

Toutefois, une part de notre bonheur dépend de nous car l’homme est doué d’intelligence, de volonté, et de liberté. Il a les capacités de chercher et de trouver son bonheur, la liberté de choisir ses actes pour y accéder, et la liberté de réagir face à ce qui ne dépend pas de lui.

OUVERTURE :

Il faut, pour conclure, insister sur l’importance de la culture et de l’éducation dans l’accès au bonheur, car sans éducation, sans culture, l’homme ne semble pas pouvoir développer sa nature et donc accéder à son bonheur.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?