Sujet d'entraînement : BlaBlaCar - Management des Organisations - Terminale STMG

Sujet d'entraînement : BlaBlaCar - Management des Organisations - Terminale STMG

digiSchool Bac STMG vous propose de vous entraîner en Management des Organisations grâce à ce sujet sur BlaBlaCar.

Après avoir étudié les 8 annexes, vous devrez répondre à une série de 8 questions afin d'analyser la situation de management présentée.

Téléchargez gratuitement ci-dessous ce sujet d'entraînement de Management des Organisations sur BlaBlaCar.

Sujet d'entraînement : BlaBlaCar - Management des Organisations - Terminale STMG

Le contenu du document

 

Pour perdurer, l’entreprise doit savoir motiver ses collaborateurs et développer son savoir-faire.

 

A l’aide de vos connaissances et des annexes 1 à 8, vous analyserez la situation de management en répondant aux questions suivantes : 

1. Repérez les éléments caractéristiques de l’organisation BlaBlaCar.

2. Repérez des éléments du diagnostic stratégique interne et externe à l’organisation.

3. Identifiez les éléments permettant de mesurer la performance de BlaBlaCar. Vous classerez ces critères en deux catégories.

4. Présentez les pratiques mises en œuvre par BlaBlaCar pour favoriser le bien être au travail ? 

5. Expliquez l’enjeu pour une organisation comme BlaBlaCar d’être attentive aux conditions de travail ?

6. Identifiez le principal avantage concurrentiel de BlaBlaCar ? Comment a-t-elle réussi à la conserver ?

7. Montrez en quoi le dispositif de formation de BlaBlaCar est favorable au salarié comme à l’organisation.

8.Déterminez pourquoi BlaBlaCar procède a des recrutements ?

 

ANNEXES :

Annexe 1. A propos de BlaBlaCar.

Annexe 2. La recette de BlaBlaCar pour chouchouter ses employés.

Annexe 3. Le Palmarès Great Place to Work 2014.

Annexe 4. BlaBlaCar, entreprise où les salariés sont les plus heureux de travailler en France en 2015.

Annexe 5. Une implantation internationale.

Annexe 6. A propos d'HappyAtWork.

Annexe 7. BlaBlaCar est le leader européen incontesté du covoiturage.

Annexe 8. Quelles sont les clés du succès d’Uber, Blablacar et Airbnb ?

 

Annexe 1. A propos de BlaBlaCar 

Sujet entrainement Management des Organisations BlaBlaCar Bac STMG

BlaBlaCar rassemble la plus large communauté de covoiturage longue distance au monde. La startup française met en relation des conducteurs voyageant avec des places libres et des passagers souhaitant faire le même trajet. Les coûts du trajet (péage et essence notamment) sont partagés entre les covoitureurs. Initialement appelée "covoiturage.com" et lancée en septembre 2006, l'entreprise ne prend le nom de Blablacar qu'en 2013 avec 3 millions d'inscrits. Actuellement, le site compte 20 millions de membres.

BlaBlaCar

Activité : Site de covoiturage 

Ville : Paris (XIe) 

Forme juridique : SAS 

Dirigeant : Frédéric Mazzella, 38 ans 

Année de création : 2006 

 

Annexe 2. La recette de BlaBlaCar pour chouchouter ses employés

Accueil chaleureux, hiérarchie accessible, engagement citoyen... Chez BlaBlaCar, la cohésion d'équipe et le bien être au travail revêtent des aspects variés. Leur bonne conduite vient d'être récompensée par le prix spécial "entreprise fun et performante" de l'institut Great Place to Work.

"Fun and serious". Telle est la première des 10 valeurs revendiquées par l'entreprise Blablacar. Le spécialiste du covoiturage vient d'ailleurs de remporter le prix spécial "Entreprise fun et performante" du palmarès Great Place to Work 2014, dont les lauréats ont été dévoilés le 19 mars 2014 … Une récompense à point nommé.  Depuis sa création en 2006 par Frédéric Mazzella et l'arrivée du premier salarié 3 ans plus tard, l'entreprise mise sur cette combinaison gagnante de fun et de sérieux. "C'est la combinaison des deux qui rend les collaborateurs motivés et fiers de leur activité", souligne le fondateur. Des outils pour bien travailler ensemble BlaBlaCar a mis en place différents processus pour structurer son équipe et créer une bonne ambiance de travail. 

  • Elle a notamment misé sur l'accueil des nouveaux arrivants. Chaque recrue est parrainée par un collaborateur présent dans l'entreprise depuis plus de 12 mois. Il est son interlocuteur privilégié pour découvrir le fonctionnement informel de l'entreprise, les différents départements et le rôle de chacun.  Une session mensuelle est également organisée pour permettre aux derniers arrivés de se rencontrer.
     
  • "Fun and serious", "Fail, learn, succeed", "The member is the boss"... depuis l'année dernière, les 10 valeurs de l'entreprise s'affichent sur le mur des bureaux de BlaBlaCar et assurent une cohésion d'équipe.
     
  • Autre outil de communication interne mis en place : le BlaBlaTalk. Au cours de cette réunion hebdomadaire, chaque département expose ce qu'il a fait au cours de la semaine passée, ainsi que ses projets à venir. "Ce moment permet à chacun de savoir à qui s'adresser en cas de besoin, génère beaucoup de respects entre les départements et permet de valoriser et de responsabiliser chaque membre de l'équipe", détaille Frédéric Mazzella.
     
  • Désormais présente dans 6 pays européens, la société fédère ses équipes internationales en proposant à chaque collaborateur le "Swap". Le principe : passer une semaine dans le bureau de son choix. Les collaborateurs étrangers se rendent d'ailleurs dans les locaux parisiens 4 à 6 fois par an.  A cela s'ajoute le tutoiement de mise, tout niveau hiérarchique confondu, les week-ends annuels au ski qui regroupent les 110 salariés de l'entreprise, le coin détente avec baby-foot et jeux vidéo, ou encore l'investissement auprès d'associations. Pour exemple, BlaBlaCar offre à chaque collaborateur un arbre pour soutenir un projet de reforestation à l'occasion de son anniversaire. Un processus d'amélioration inspiré par l'expérience. 

 

Pour identifier toutes ces bonnes pratiques, Frédéric Mazzella s'est inspiré d'entrepreneurs, de salariés satisfaits ainsi que de sa propre expérience et celle de ses collaborateurs. Le baby-foot est ainsi une idée de son directeur technique Francis Nappez, témoin de sa capacité à créer un esprit d'équipe. BlaBlaTalk, quant à lui, est inspiré des conseils de l'entrepreneur Christophe Crémer et le processus d'accueil des nouveaux arrivants a été suggéré par un collaborateur. Quant aux valeurs affichées sur les murs de l'entreprise, l'idée a émergé lors d'un sondage sur le bien-être auprès des salariés.  Cette année c’est l'institut Great Place to Work qui a réalisé un sondage auprès des salariés. C’est ainsi qu'un nouvel axe d'amélioration a émergé : renforcer les dispositifs de formation, via le partage des connaissances entre collaborateurs et des formations adaptées aux degré d'innovation de l'entreprise. Tel est donc son chantier pour l'année 2014, en attendant le prochain. 

Source : www.chefdentreprise.com - "La recette de BlaBlaCar pour chouchouter ses employés", 3/04/2014.

 

Annexe 3. Le Palmarès Great Place to Work 2014

L'institut Great Place to Work a dévoilé le 19 mars son palmarès 2014 des entreprises où "il fait bon travailler". Il récompense les structures qui, grâce à leurs bonnes pratiques, créent pour leurs salariés un environnement de travail agréable où règne la confiance. Sur les 60 lauréats de ce cru, 20 sont des PME françaises indépendantes. Les entreprises lauréates sont sélectionnées en deux temps. D'abord, via un questionnaire adressé aux salariés de chaque entreprise de manière anonyme et qui représente deux tiers de la note finale, puis via une évaluation qualitative de la culture d'entreprise et des pratiques managériales effectuée grâce à un dossier détaillé renseigné par la direction de l'entreprise (un tiers dans la note finale).

Source : www.chefdentreprise.com - "La recette de BlaBlaCar pour chouchouter ses employés", 3/04/2014.

 

Annexe 4. BlaBlaCar, entreprise où les salariés sont les plus heureux de travailler en France en 2015

La startup française se positionne pour la première fois en tête du palmarès HappyAtWork. A la suite de sa participation à la plus grande enquête européenne sur la motivation au travail, BlaBlaCar est lauréate du label HappyAtWork 2015, qui évalue les entreprises où les collaborateurs sont les plus heureux. Avec un taux de participation massif de 79% et une note moyenne donnée par ses collaborateurs de 4,39 / 5, BlaBlaCar se situe à la première place du classement publié ce 10 juin 2015, dans la catégorie « Entreprises de 250 à 5 000 salariés et Start-Ups ». Au mois d'avril 2015, les salariés de 11 pays se sont exprimés sur leur ressenti au quotidien chez BlaBlaCar, pour évaluer leur expérience.

Des effectifs qui doublent chaque année depuis 5 ans

Cette nouvelle reconnaissance vient couronner la stratégie innovante d'une entreprise qui réussit à croître de manière exponentielle tout en préservant ses valeurs et son ADN. Comment ? Grâce à des pratiques managériales atypiques. En 2015, deux nouvelles initiatives originales ont d'ailleurs été lancées par la startup :

  • NEW - BlaBla Faces : Une application, développée en interne, sous forme de quiz pour apprendre les prénoms de chacun des collaborateurs
     
  • NEW - BlaBla Learn : la toute nouvelle plate-forme e-learning de Knowledge sharing pour former les nouvelles recrues et proposer des formations réalisées par des salariés pour d'autres salariés en interne BlaBla Learn, la plate-forme de Knowledge sharing de BlaBlaCar

Elles viennent s'ajouter aux précédentes pratiques innovantes de BlaBlaCar pour créer un environnement de travail agréable et propice à l'épanouissement de ses équipes :

  • Les BlaBla Swaps : chaque salarié a la possibilité d'aller travailler dans des bureaux de BlaBlaCar à l'étranger une semaine par an
     
  • Les petits déjeuners du vendredi : tous les vendredis, l'ensemble des équipes se retrouvent autour d'un petit-déjeuner convivial
     
  • Le BlaBlaTalk : tous les mercredis, le responsable d'un service vient présenter le travail de son équipe devant l'ensemble des collaborateurs de BlaBlaCar
     
  • Le BlaBlaShare : le blog interne de BlaBlaCar qui permet à toutes les équipes, y compris aux fondateurs, de partager des actualités
     
  • Les mentors : chaque nouveau venu chez BlaBlaCar est accompagné par un parrain afin de favoriser son intégration et sa compréhension globale de la culture d'entreprise
     
  • Les 10 valeurs : Pilier de la culture d'entreprise, les 10 valeurs clés de BlaBlaCar sont un repère pour chacun autant que le reflet d'un état d'esprit propre à l'entreprise. Elles sont affichées dans les locaux et distribuées sous forme d'autocollants.

Source : MyRHline.com, Actualité RH publié le 11/06/2015

 

Annexe 5. Une implantation internationale

Sujet entrainement Management des Organisations BlaBlaCar Terminale STMG

« S'il fait aussi bon travailler chez BlaBlaCar, c'est aussi car chacun est responsabilisé et est pleinement investi dans cette aventure collective. La moyenne d'âge est de 29 ans et nous sommes tous animés, en tant que covoitureurs nous-même, par cette ambition de faire du covoiturage un réflexe pour le plus grand nombre », déclare Laure Wagner, membre de l'équipe fondatrice de BlaBlaCar et responsable de la culture d'entreprise. Présent dans 19 pays, BlaBlaCar compte désormais 300 collaborateurs. En 2014, ce sont plus de 100 nouveaux talents qui ont rejoint la startup française. Et le rythme ne faiblit pas : une cinquantaine de postes sont actuellement à pourvoir pour des profils techniques (développeurs Web ou mobile), internationaux ou des chargés de communication et de marketing.  Dans un entretien à Challenges, Frédéric Mazzella, l'un des fondateurs, explique que son entreprise a "quelque chose d’assez unique, qui est le potentiel du covoiturage à l’échelle mondiale, que nous avons développé dans quelques pays seulement pour l’instant (...) Il y a des pays comme la Russie où notre service est extrêmement utile et utilisé car nous avons créé des connexions entre des villes qui n’étaient pas du tout connectées. C’est ce qui fait le succès de notre service. Nous prévoyons d’aller nous étendre dans de nouveaux pays, au Brésil, en Amérique du Sud et en Asie".

Source : MyRHline.com, Actualité RH publié le 11/06/2015 et Source : M.P Haddad, rtl.fr, 17/09/2015

 

Annexe 6. A propos d'HappyAtWork

HappyAtWork est le premier label employeur participatif, et récompense l'excellence dans le management et la motivation des salariés. Basé entièrement sur les avis des collaborateurs, la démarche HappyAtWork est 100% ouverte, 100% digitale, et 100% authentique. Via leurs entreprises et le site meilleures-entreprises.com, les collaborateurs de plus de 4000 organisations ont évalué leur expérience au travail sur 6 dimensions : développement professionnel, environnement stimulant, management & motivation, salaire & reconnaissance, fierté et plaisir.

Source : MyRHline.com, Actualité RH publié le 11/06/2015

 

Annexe 7. BlaBlaCar est le leader européen incontesté du covoiturage

L'entreprise de covoiturage BlaBlaCar s'est emparée de Carpooling et AutoHop. Grâce à ces rachats, elle détient 90% de part du marché européen.

… Il est important de souligner que cette licorne française n'est pas "encore rentable" mais elle enregistre une croissance de son chiffre d'affaires (un chiffre d’environ 10 000 000 € environ) qui "double tous les ans depuis 2010" et préfère continuer à investir rapidement pour maintenir son 'hyper croissance', avec notamment "huit acquisitions réalisées en trois ans", explique Frédéric Mazella à BFM Business. BlaBlaCar, la jeune entreprise française de covoiturage, vient de racheter coup sur coup son grand concurrent allemand et un autre hongrois... En croquant ces deux concurrents, la jeune pousse parisienne est désormais le n°1 européen incontesté du covoiturage. Dans des proportions spectaculaires puisque BlaBlaCar va contrôler 90% des marchés français, allemands, italiens et espagnols. 

BlaBlaCar évolue dans ce que les spécialistes appellent l’économie collaborative ou de partage. Pour s’y faire une place, il n’y a qu’une règle : grossir à fond la caisse sans s’occuper de la rentabilité. Il s’agit d’imposer ses règles, sa marque, de saturer le plus d’espace possible avant que la concurrence ait le temps de s’organiser. Pour réussir ce type de hold-up, il faut de l’argent. C’est fait : BlaBlaCar vient de récolter 100 millions d'euros de cash de la part du fonds d’investissement ISAI, dédié au marché de l’innovation sur Internet (il est donc son l’actionnaire majoritaire). Il faut une bonne maîtrise d’internet et des logiciels de mise en relation. Là encore BlaBlaCar et ses ingénieurs cochent la case. Ensuite il faut jouer global et pas local. BlaBlaCar est en train de prospecter le sous-continent indien et le Brésil. Enfin, il faut répondre, c’est l’essentiel, à une demande de masse. La crise économique, la stagnation du pouvoir d'achat et les nouvelles aspirations des consommateurs se combinent pour la créer. Uber et ses taxis ou Airbnb et ses meublés en sont les meilleures preuves.

Source : Emission C. Menanteau, rtl.fr, 16/04/2015

 

Annexe 8. Quelles sont les clés du succès d’Uber, Blablacar et Airbnb ?

BlaBlaCar met en relation des conducteurs non professionnels et des voyageurs pour des trajets de moyenne à longue distance. Uber met en relation des conducteurs (professionnels ou non) avec des voyageurs, majoritairement sur des trajets de courte distance… La croissance de ces services est exponentielle. Rien ne semble pouvoir les arrêter. Airbnb, qui met en relation hébergeurs particuliers et touristes, est déjà le premier hôtelier du monde en nombre de chambres offertes. 

Comment expliquer ce succès ? Ces entreprises ont développé un business model de plate-forme qui réunit producteur et consommateur dans un même environnement. Ce modèle se distingue de celui de "tuyau" traditionnel où l'entreprise produit un service qu'elle vend ensuite au client.

Sujet entrainement Management des Organisations Bac STMG

Ce type de modèle s'est fortement répandu avec les nouvelles technologies. Le web permet le contact direct avec l'utilisateur final et le producteur (désintermédiation), en dérivant les intermédiaires traditionnels.

Source : usine-digitale.fr, 22 juin 2015

 

CORRECTION

1. Repérez les éléments caractéristiques de l’organisation BlaBlaCar

Type Entreprise privée
Statut (forme) juridique SAS (Société par action simplifiée)
Finalité Faire du profit + préserver le bien-être de ses collaborateurs + investissement association (finalité économique sociale et sociétale)
Nature de l'activité Site de covoiturage
Ressources humaines 300 collaborateurs, dirigeants (F. Mazzella), partenaire (fonds d'investissement)
Ressources financières CA : 10 000 000 euros + investissemnts
Ressources matérielles Locaux (bureaux), produits, ordinateurs, logiciels de mise en relation
Ressources immatérielles

Notoriété, culture de l'entreprise (valeurs), savoir-faire

Champ d'action géographique International (19 pays)

2. Repérez des éléments du diagnostic stratégique interne te externe à l’organisation

Diagnostic interne

FORCES

Gestion des RH : Dispositifs de formation

Resonsabilisation et motivation des membres de l'équipe (Palmarès Great Place to work 2014)

Ressources financières : Investissements élevés, CA : 10 000 000 euros

Ressources physiques : 300 collaborateurs (moyenne d'âge 29 ans)

Ressources organisationnelles : Savoir-faire, Forte culture d'entreprise

Ressources mercatiques : Notoriété, image

FAIBLESSES

Ressources stratégiques : La forte "spécialisation" des équipements et des hommes :

> risque d'entraîner des rigidités

> absence de partage des risques en cas de ralentissemnt du marché

Ressources financières : Recherche en permanence de nouveaux financements

> Pas de rentabilité

Fonds d'investissement ISAI donc nécessaire retour sur investissement, donc augmenter les prix.

Diagnostic externe

OPPORTUNITES

Economique : Crise économique

> Stagnation du pouvoir d'achat

Socioculturelles : équipement de la quasi-totalité des ménages en outils informatiques

Télécommunication

> Label employeur participatif : HappyAtWork 2015

Intensité concurrentielle (micro) : Marché de niche / stratégie de spécialisation (un seul DAS)

> 90% de part de marché français, allemands, italiens, espagnols.

> Présent dans 19 pays

> Rachat concurrent hongrois et allemand

> Marchés émergents (comme le Brésil, l'Asie)

Clients (micro) : Nouvelles aspirations des consommateurs

Demande abondante

MENACES

Social : Savoir faire face à une demande de masse

Technologique : Essor de la technologie numérique : rester à la pointe

Légal : Discrimination des séniors (moyenne d'âge 29 ans)

Intensité concurrentielle (micro) : Surveiller les nouveaux entrants potentiels sur le marché

Clients (micro) : risque mauvaise image

3. Identifiez les éléments permettant de mesurer la performance de BlaBlaCar. Vous classerez ces critères en deux catégories.

Critères économiques financiers et techniques Critères sociaux et sociétaux

CA : 10 000 000 euros toujours en croissance. Double tous les ans depuis 2010

PDM : 90% leader du marché

Investissements : 100 000 000 euros donc confiance des investisseurs (parties prenantes)

Sur le plan social : formations, animations, réunions, incitations à être responsable, esprit d'équipe favorisé, valeurs partagées. Note donnée par les collaborateurs concernant la motivation au travail : 4,39/5

Sur le plan sociétal : optimisation du transport (co-voiturage > limite émission carbone). Investissement auprès d'associations

4. Présentez les pratiques mises en œuvre par BlaBlaCar pour favoriser le bien-être au travail.

BlaBlaCar favorise le bien-être au travail en grâce à des pratiques innovantes. Pour les nouveaux venus, la startup privilégie le développement des compétences (BlaBla Learn) et un système d’accueil pour favoriser leur intégration (mentors). Ce système de parrainage vise à mutualiser les expériences des collaborateurs, c’est-à-dire à organiser la capitalisation des savoirs et des savoir-faire ainsi que leur transfert entre salariés. Chaque collaborateur est acteur de ce dispositif de management des connaissances. La politique de ressources humaines de BlaBlaCar a pour objectif de fidéliser les salariés (éviter le turn-over) et de valoriser leurs compétences ce qui est un atout à la fois pour le salarié mais également pour l’entreprise qui capitalise ainsi ses ressources humaines en les rendant plus performantes.

 

5. Expliquez l’enjeu pour une organisation comme BlaBlaCar d’être attentive aux conditions de travail.

Les salariés représentent une ressource fondamentale de l’entreprise. Un salarié en mal de reconnaissance, peu motivé ou en mauvaise santé peut diminuer sa contribution à la performance économique de l’entreprise, mais aussi desservir son image et sa capacité d’attraction en termes d’emploi. Tous ces éléments étant liés, l’enjeu est vital pour l’organisation. 
 En effet, les conditions de travail sont un levier de performance qui permet à l’entreprise d’atteindre ses objectifs stratégiques en saisissant les opportunités ou en faisant face aux menaces provenant de son environnement. 

 

6. Identifiez le principal avantage concurrentiel de BlaBlaCar ? Comment a-t-elle réussi à la conserver ?

L’avantage concurrentiel doit permettre à une entreprise de se distinguer de ses concurrents sur son marché et ainsi de lui conférer une position favorable. 
L’avantage concurrentiel de l’entreprise repose sur l’innovation de l’offre. En effet, elle a développé un business model de plate-forme qui se distingue du mode traditionnel : produire un service et le vendre au client. BlaBlaCar au contraire réunit producteur et consommateur dans un même environnement, ce qui lui a procuré un avantage concurrentiel majeur sur son marché. Pour conserver cet avantage sur ses concurrents elle mise sur les nouvelles technologies en investissant fortement dans le savoir-faire de ses collaborateurs (management des connaissances-BlaBla Learn). Elle agit d’autre part sur leur motivation et leur implication : les procédures internes comme les « petits déjeuners du vendredi », le BlaBla Talk ou encore le BlaBla Share favorise les temps d’échange entre collaborateurs et la forte culture d’entreprise les réunit.

 

7. Montrez en quoi le dispositif de formation de BlaBlaCar est favorable au salarié comme à l’organisation

Pour développer l’entreprise et rester concurrentiel, l’adaptation aux évolutions de son environnement est primordiale. Le dispositif de formation a été mise en place à la suite d’un sondage effectué en 2014 par l'institut Great Place to Work auprès des salariés. 
 Cette politique de formation est favorable au salarié car il gagne en compétences, donc en mobilité interne et en salaire. Il développe sa motivation, mais également son employabilité, c’est-à-dire sa capacité à trouver un emploi par la suite si besoin.
Cette politique est aussi favorable à l’entreprise puisqu’elle gagne des salariés performants et compétents sur ses besoins propres, des salariés motivés qui entraine une performance économique. 

 

8.Déterminez pourquoi BlaBlaCar procède à des recrutements.

L’entreprise procède à des recrutements (profils techniques : développeurs Web ou mobile, internationaux ou chargés de communication et marketing) afin de répondre à ses besoins futurs et immédiats en termes de ressources humaines (elle souhaite se développer dans de nouveaux pays : Brésil, Amérique du Sud et Asie".

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?