Quel rôle pour les associations ? - Management des Organisations - Bac STMG

Quel rôle pour les associations ? - Management des Organisations - Bac STMG

Nous mettons à votre disposition ce cours gratuit de Management des Organisations en vue du Bac STMG, rédigé par notre professeur, qui porte sur le rôle des associations.

Vous étudierez les finalités des associations, c'est-à-dire un but non lucrative, et vous verrez que l'objet d'une association se définit par son cadre d'intervention. La partie suivante concerne les différentes formes d'associaions : association déclarée, association reconnue d'utilité publique, association de fait, organisation non gouvernementale, syndicats. Enfin, vous aborderez les ressources des associations, à savoir les ressources matérielles et financières, ainsi que les ressources humaines.

Téléchargez gratuitement ce cours de Management des Organisations ci-dessous pour le Bac STMG sur le rôle des associations !

Document rédigé par un prof Quel rôle pour les associations ? - Management des Organisations - Bac STMG

Le contenu du document


QUELLES SONT LES FINALITES DES ASSOCIATIONS ?

UNE FINALITE NON LUCRATIVE

Une association nait de l’union de deux ou plusieurs personnes autour d’un projet commun, pour qu’il y ait association il faut un minimum de deux personnes avec une volonté commune et partageant une finalité non lucrative.

La loi du 1er Juillet 1901, organise et réglemente la libre création des associations et leur fonctionnement. 

Pour exister une association doit répondre à quatre critères bien précis : 

  • Le but non lucratif : Les bénéfices engrangés ne sont pas partagés entre les membres. 
  • L’accord de volonté entre les membres de l’association : Les membres sont libres d’adhérer au contrat. 
  • La permanence : Une association se caractérise par une action durable dans le temps. 
  • La pluralité des membres : L’association est un groupement de minimum deux personnes ou plus. 


LA PRESTATION DE SERVICES NON MARCHANDS PUBLICS OU PRIVES 

L’objet d’une association se définit par son cadre d’intervention, le cadre d’intervention est le projet commun de l’association. L’objet est librement choisi par les membres fondateurs de l’association. 

On distingue quatre types de rôles que les associations peuvent remplir

  • La défense des intérêts des membres : Association de parents d’élèves. 
  • La poursuite d’un loisir entre les membres : Association sportive (club de Basket-ball). 
  • La diffusion d’œuvres ou d’idées : Ligue des droits de l’homme, partis politiques, créations artistiques (Musique, Peinture) 
  • Avoir un rôle sur le plan caritatif, humanitaire : Associations d’aide médicale (Médecins du monde). 


Les associations peuvent jouer un rôle envers leurs membres ou à l’échelle de la société toute entière. Elles poursuivent donc deux finalités bien distinctes : 

  • Assurer des missions de service public : Les restos du cœur. 
  • Fournir un service à titre privé à leurs adhérents : Association sportive


Les associations ont également la possibilité de se faire déléguer une mission de service public, directement par une organisation publique : Croix rouge. 


LES DIFFERENTES FORMES DES ASSOCIATIONS

On compte, en France environ 1,1 million d’associations et plus de 13 millions de bénévoles. Les associations sont très diverses de par leur objet et également par leur taille. 

Le tissu associatif français est composé à plus de 50% de petites associations qui œuvrent dans le domaine du sport, de la culture, des loisirs. 30% des associations sont présentes dans le secteur humanitaire et la défense des intérêts. Les associations proches de l’action publique représentent quant à elles 20%. 

Une association peut revêtir différentes formes, en fonction des objectifs poursuivis : 

L'association déclarée L’association est déclarée en préfecture, elle possède donc une capacité juridique et devient une personne morale. Elle peut de ce fait percevoir des subventions, procéder à des actes juridiques, recruter du personnel, percevoir des recettes. 
L'association reconnue d'utilité publique Afin d’être reconnue d’utilité publique, une association doit poursuivre un but qui va dans l’intérêt général, elle doit également posséder au moins 200 membres et avoir 3 ans d’existence. Elle doit avoir un champ d’action plus important que le cadre local et démontrer une certaine solidité financière. Elles ont la possibilité de recevoir des dons et legs. 
L'association de fait Cette association correspond à un groupement de personnes autour de valeurs communes. En revanche elle n’est pas déclarée en Préfecture, elle n’a donc aucune capacité juridique, et ne peut recevoir aucune subvention. 
L’organisation non gouvernementale  Cette organisation est indépendante des états, elle possède un champ d’action international et un intérêt public : Lutte contre le réchauffement climatique. 
Les syndicats Le but du syndicat est de défendre les droits et les intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses adhérents. (CFDT, MEDEF) 


LES RESSOURCES DES ASSOCIATIONS 

LES RESSOURCES MATERIELLES ET FINANCIERES 

Afin d’assurer son fonctionnement et poursuivre ses activités, une association a besoin de ressources matérielles : Locaux, matériels, mobilier, machines). Ces ressources sont allouées en fonction de la taille et de l’objet de l’association. 

Quatre types de ressources financières sont prévus par la Loi de 1901 qui encadre le fonctionnement des associations. Parmi ces ressources on observe : 

  • Les subventions publiques : Etat, Région, Département, Commune, Etablissement public. 
  • Les cotisations des membres 
  • Les dons et legs qui concernent les associations reconnues d’utilité publique
  • Les dons manuels en nature ou en espèces d’un montant faible. 

 


Les associations peuvent également se financer avec d’autres ressources tels que la vente de produits ou services, les recettes issues de manifestations (ex : concert), le mécénat, sponsoring, emprunts bancaires. 

Les associations n’ont pas pour but de générer des bénéfices, mais il se peut que les associations aient du mal à anticiper leurs dépenses et leurs recettes, par conséquent elles peuvent se retrouver en excédent ou en déficit. Cependant si un excédent de ressources est constaté il doit être investit dans le développement de l’association. Les membres d’une association ne peuvent se partagé les bénéfices. 


LES RESSOURCES HUMAINES 

Les associations ont d’immenses besoins de ressources humaines afin de fonctionner, ces ressources sont essentiellement composées de bénévoles. Les associations ont également la possibilité d’avoir recours à l’embauche de salariés. 

Les bénévoles offrent du temps à l’association et il n’y à pas de rémunération en contrepartie. Plus de 13 millions de bénévoles en France ce qui représente un adulte sur quatre, qui interviennent dans tous les domaines où sont présentes les associations. Les salariés des associations sont eux soumis au droit du travail et perçoivent un salaire minimum légal équivalent au SMIC.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?