La présence de la France dans le monde - Histoire Géographie - Terminale STMG

La présence de la France dans le monde - Histoire Géographie - Terminale STMG

Découvrez cette nouvelle fiche de révision de géographie, consacrée à la présence de la France dans le monde. Ce cours au programme de terminale STMG a été rédigé par un professeur d'histoire-géographie.

Nous panalyserons la présence de la France dans l'espace mondial ainsi que son évolution récente, dans le cadre de la mondialisation.

Consultez et téléchargez gratuitement ce cours de géographie pour terminale STMG. Retrouve en bas de cette leçon les autres cours disponibles pour réviser ton programme de Terminale.

Document rédigé par un prof La présence de la France dans le monde - Histoire Géographie - Terminale STMG

Le contenu du document

 

Cette fiche est consacrée à la question obligatoire du thème 3 du programme de géographie. Le programme officiel précise que le professeur doit analyser dans le cadre de la mondialisation la présence de la France dans l’espace mondial et son évolution récente.

 

PRÉREQUIS

Avant d’aborder ce cours, il faut se rappeler que la mondialisation se caractérise par des échanges de marchandises, de capitaux, d'informations et des flux de population à l'échelle mondiale, qui se multiplient, et qu’elle favorise l'interconnexion entre les territoires, dont le niveau d’intégration est variable selon qu’ils sont des centres d’impulsion de la Triade (parmi lesquels se trouve la France), des pôles émergents ou des espaces qui demeurent en marge des principaux réseaux.

 

OBJECTIFS

Après la lecture de cette fiche, vous devez avoir renforcé votre connaissance des notions suivantes : francophonie, géostratégie, puissance, zone économique exclusive.

Vous devez pouvoir nommer, situer et caractériser les principaux territoires ultramarins français, analyser la diversité des atouts de la France qui contribuent à son rayonnement diplomatique, militaire, économique et culturel, tout en identifiant leurs limites.

Introduction

La France est l’un des pays moteurs de l’Union européenne, centre d’impulsion majeur de la mondialisation. Elle est présente sur tout la planète grâce à ses territoires ultramarins.

Son histoire lui assure un héritage culturel qui fait sa renommée dans le monde. Vue de l’étranger comme la « patrie des Droits de l’homme », elle est aussi un acteur diplomatique et militaire incontournable. Son poids économique peut paraître plus restreint, mais ses FTN sont très dynamiques dans certains secteurs d’activités.

Ces multiples atouts n’effacent pas le sentiment de déclassement de la France dans le monde face à l’affirmation de nouvelles aires de puissance concurrentes ni la réalité des limites de sa puissance et la nécessité de faire face à de nouveaux défis.

 

Problématique

  • La présence de la France dans le monde lui permet-elle d’être une grande puissance mondiale, un centre d’impulsion majeur de la mondialisation ?

 

Nous étudierons d’abord la diversité des manifestations du rayonnement de la France dans le monde. L’étude des atouts dont bénéficie l’ensemble du territoire français sera suivie d’une analyse centrée sur le rôle particulier des territoires ultramarins. Nous analyserons ensuite les limites de la puissance de la France dans le monde et les défis qu’elle se doit de surmonter.

I. LA FRANCE EST UNE PUISSANCE GÉOPOLITIQUE, MILITAIRE, CULTURELLE ET ÉCONOMIQUE

DÉFINITION : Puissance. La puissance est la capacité à imposer sa domination. Elle s’exerce dans de multiples domaines. On appelle soft power l’influence d’un pays dans les domaines de la culture, de l’économie, de la diplomatie et hard power l’influence militaire d’un pays. La combinaison de ces deux notions donne le smart power.

A. Un rayonnement géostratégique qui allie diplomatie et puissance militaire

cfd3771b-c827-413f-a1a8-8e19dfbc5e84

DÉFINITION : Géostratégie. Étude des enjeux diplomatiques et militaires qui contribuent à la puissance d’un État.  

DÉFINITION : Diplomatie. La diplomatie concerne les relations politiques entre les États, la conduite des négociations entre leurs dirigeants.

1. La France est une puissance diplomatique

La diplomatie française peut compter sur un riche passé pour appuyer ses intérêts à l’échelle de la planète. En effet, son statut de puissance victorieuse en 1945 lui permet de siéger comme membre permanent au conseil de sécurité des Nations-Unies et ainsi d’avoir un droit de véto sur les décisions qui iraient à l’encontre de ses intérêts (l’Organisation des Nations Unies étant selon le droit international la seule entité pouvant autoriser une intervention armée sur un territoire). La présence diplomatique française s’exerce également dans d’autres OI (Organisations Internationales) non moins importantes comme l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) ou encore au sein du FMI (Fond Monétaire International).

 

DÉFINITION : Conseil de sécurité de l'ONU. Institution de l’ONU qui décide de l’envoi des Casques bleus dans des zones de guerres ou menacées de guerre pour tenter d’y rétablir ou préserver la paix.

 

DÉFINITION : OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Organisation chargée de surveiller le respect des règles internationales, les accords signés dans les relations commerciales entre États.

DÉFINITION : FMI (Fonds Monétaire International). Institution chargée de garantir la stabilité financière des États, en intervenant notamment auprès des États pour les contraindre ou les aider à gérer leurs dettes.

L’existence en France de multiples sièges d’OI comme celui d’Interpol à Lyon ou encore de l’UNESCO à Paris viennent encore consacrer le rôle moteur de la France dans le domaine des relations internationales et de la coopération internationale. Des personnalités françaises ont aussi occupé (ou occupent encore) des postes de directeurs dans de grandes OI comme Dominique Strauss-Kahn et Christine Lagarde pour le FMI ou Pascal Lamy pour l’OMC de 2005 à 2013.

Elle distribue à plusieurs pays une aide pour leur développement : elle est le quatrième contributeur mondial pour le financement de ces programmes, qui peuvent s’organiser sous des formes diverses (coopération bilatérale avec un pays en particulier, aide humanitaire en parallèle d’une action armée, participation à l’action d’une ONG).

Concernant la diplomatie européenne, le fait que la France soit à l’origine des divers traités européens depuis l’entre-deux-guerres la place dans une position centrale dans les institutions européennes actuelles (Commission Européenne, Conseil Européen, Conseil de l’Europe, Banque Centrale Européenne etc.).

Enfin, le réseau diplomatique français est le deuxième plus étendu du monde en termes d’ambassades et de consulats. La France, par le biais de ses 162 ambassades est présente dans quasiment tous les pays du monde, ce qui lui permet d’entretenir des relations avec presque tous les gouvernements, dans le but de défendre ses intérêts nationaux dans ces zones.

 

2. La France est une puissance militaire qui dispose d’une armée moderne et présente sur tous les continents

La France dispose de forces militaires importantes et se classe au quatrième rang mondial pour les dépenses mondiales derrière les États-Unis, la Russie et la Chine. En suspendant le service militaire obligatoire en 1997, la France a voulu instituer une armée entièrement professionnalisée qui compte 240 000 hommes aujourd’hui. Des matériels modernes parmi les meilleurs du monde équipent aujourd’hui l’armée française, des chars Leclerc aux avions de combat Rafales en passant par un porte-avion à propulsion nucléaire pouvant (en théorie) fonctionner de manière illimitée grâce à cette nouvelle technologie incorporée.

La technologie française, reconnue, est donc encore une référence au niveau mondial avec un complexe militaro-industriel toujours puissant avec des exportations d’armes à forte valeur ajoutée (missiles, véhicules) qui permettent quelque peu de limiter le déficit de la balance commerciale.

L’armée française est également présente sur l’ensemble de la planète. En effet, grâce aux territoires d’outre-mer, des forces pré-positionnées dans des bases stratégiques peuvent intervenir dans l’environnement régional afin de défendre les intérêts français. Par ailleurs, les soldats français sont impliqués dans de nombreuses opérations extérieures sous mandat ou non des Nations-Unies ou de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) comme en Libye, en Afghanistan ou encore au Mali.

Enfin, l’arme nucléaire, détenue depuis 1960, permet de placer la France au sein du club très fermé des puissances atomiques.

 

B. Le rayonnement économique de la France paraît plus mesuré

La France est une grande puissance économique avec un PIB s’élevant à 2 808 milliards de dollars (soit le cinquième mondial en 2017). Sa puissance commerciale est également remarquable avec 4% du commerce mondial, principalement dans les domaines agroalimentaire, du luxe (LVMH, Louis Vuitton,  Hermès), du transport (CMA-CGM), des télécommunications (Alcatel-Lucent), de l’automobile (Renault-Nissan), des systèmes d’armement (Dassault, Nexter), du pétrole (Total) ou encore du nucléaire (Suez, Areva) ; ces FTN contribuent ainsi au rayonnement économique de la France à l’international et montrent son insertion dans la mondialisation.

Paris est également une place boursière incontournable et la France est le 10ème récepteur d’IDE (Investissements Directs à l’Étranger) et le troisième émetteur mondial. Paris est la deuxième ville mondiale, derrière Tokyo, pour ce qui est de l'implantation de sièges sociaux de FTN. Elle en accueille près de 500, en particulier dans son quartier des affaires à La Défense.

La France est aussi une puissance agricole mondiale, la première de l’Union européenne et la deuxième exportatrice mondiale. Parmi les produits agricoles, le vin français bénéficie particulièrement d’une réputation qui lui assure des débouchés sur l’ensemble du marché mondial.

La France est enfin le premier pays touristique du monde, avec plus de 80 millions de touristes internationaux (venus surtout d’Europe et des États-Unis, et de plus en plus des pays émergents d’Asie) et français. Paris est la troisième ville la plus visitée au monde, avec 16 millions de touristes internationaux (2015).  Les régions touristiques sont principalement les littoraux méditerranéen et atlantique (tourisme balnéaire), les Alpes et les Pyrénées (tourisme de sports d’hiver et tourisme vert).

DÉFINITION : Tourisme balnéaire. Tourisme à la plage

DÉFINITION : Tourisme vert. Ensemble des activités de plein air à la campagne (randonnées, VTT etc.). 

C. Son rayonnement culturel renforce la renommée de la France

La culture contribue également à la puissance d’un État. Dans ce domaine, les atouts de la France sont nombreux : sa gastronomie est internationalement réputée et ses produits alimentaires de haute qualité se vendent dans le monde entier (vins, champagnes, foie gras …).

Le secteur de la mode français est également traditionnellement réputé à l’étranger et ses produits se vendent très bien, particulièrement dans les pays émergents comme la Chine ou riches comme les monarchies du Golfe où les grandes FTN de luxe françaises s’implantent de plus en plus. Le marché mondial du luxe est détenu à 30 % par les entreprises de luxe françaises.

Le dynamisme culturel français s’exprime également dans le secteur artistique où des films de l’hexagone ont eu un rayonnement mondial comme The Artist ou encore Intouchables. Concernant les jeux vidéo, les entreprises françaises ne sont pas en reste et l’entreprise Ubisoft, leader dans ce domaine en France, compte 6 000 salariés dans le monde et de nombreuses ramifications à l’étranger.

La Francophonie est également une grande composante du soft power français. Elle rassemble tous les pays qui parlent français ou ceux qui souhaitent affirmer leur relation forte et/ou privilégiée avec la culture française. L’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) rassemble 77 pays et remplit un rôle plus ou moins semblable à celui du Commonwealth pour les Anglais. Par ailleurs, la France valorise sa langue par le biais des Alliances françaises et des Instituts français qui enseignent la culture et la langue françaises à travers le monde entier. On compte aujourd’hui 220 millions de francophones sur la planète.

Environ 2 millions de citoyens français vivent à l’étranger et contribuent ainsi à la diffusion de la culture française : 50% de ces Français à l’étranger résident dans des pays de l’Union européenne voisins, 20% en Amérique, 15% en Afrique, 10% en Asie et 5% en Océanie. Ils travaillent souvent dans des entreprises françaises installées à l’étranger, ou sont enseignants, diplomates, militaires, médecins.

Des médias comme TV5Monde et des lycées français contribuent aussi au rayonnement de la France dans le monde.

 

e100c06c-61a5-4144-8dbf-5f1b3f72941d

II. LES TERRITOIRES ULTRAMARINS CONTRIBUENT AU RAYONNEMENT MONDIAL DE LA FRANCE

A. Ces territoires présentent une grande diversité

Les territoires d’outre-mer permettent à la France de rayonner sur tous les océans et sur tous les continents (excepté l’Asie). Ces territoires ultramarins sont pour l’essentiel insulaires, à l’exception de la Guyane. La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, la Réunion et Mayotte sont administrativement des départements et des régions d’outre-mer (DROM).  Les autres territoires ultramarins ont des statuts variés : COM, POM, TAAF.

205b4984-1a7e-446d-bef6-3ce488c3da0a

DÉFINITION : COM (Collectivités d'Outre-Mer). La catégorie des collectivités d’outre-mer présente multiples statuts administratifs. Saint-Pierre-et-Miquelon est gérée par un Conseil Départemental qui bénéficie des mêmes compétences que les autres Conseils Départementaux du territoire national, avec des prérogatives supplémentaires en matière fiscale, douanière ou d’urbanisme. Wallis-et-Futuna sont constituées de trois monarchies.  

 

DÉFINITION : POM (Pays d'Outre-Mer). La Polynésie Française est depuis 2004 un « pays d’outre-mer au sein de la République » (POM). Ses institutions bénéficient d’une large autonomie, hormis pour la diplomatie.

 

DÉFINITION : TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises). Les Terres australes et antarctiques françaises sont des territoires ultramarins qui bénéficient d’une large autonomie administrative et financière.  

B. Leurs atouts sont multiples

La France possède grâce à ses territoires ultramarins la deuxième ZEE (Zone Économique Exclusive dans laquelle elle bénéfice de droits exclusifs d’extraction et d’exploitation de ressources) du monde avec 11 millions de kilomètres carrés d’espace maritime.

DÉFINITION : ZEE (Zone Économique Exclusive). Une zone économique exclusive est un espace maritime qui longe les côtes d’un État. Elle s’étend jusqu’à 200 milles marins (370km). Au-delà de la ZEE commencent les eaux internationales.  

Les ZEE représentent des enjeux importants pour la puissance des États qui les contrôlent et bénéficient donc de l’exclusivité de l’exploration et de l’exploitation des ressources naturelles (maritimes mais aussi des fonds marins et de leur sous-sol), ou de la mise en œuvre de programmes de recherches scientifiques.

Le climat, la biodiversité, l’insularité, l’aspect « paradisiaque » de ces différentes possessions françaises dans le monde constituent un formidable atout pour le tourisme et l’agriculture, sans oublier les ressources biologiques (pêche) et minérales (hydrocarbures, minerais divers).

Sur le plan diplomatique, les territoires ultramarins permettent de nouer des accords avec leurs pays voisins, ils renforcent les relations de partenariat de la France avec de nombreux pays qui sont éloignés du territoire métropolitain (ex : le Brésil, pays émergent, voisin de la Guyane).

Ils favorisent la présence militaire française partout dans le monde, puisqu’y sont installées des bases militaires à partir desquelles des soldats français participent à des opérations de maintien de la paix et de la sécurité (ex : lutte contre la piraterie dans l’océan Indien, avec une base militaire à La Réunion). La base aérospatiale créée à Kourou (Guyane) est en outre l’un des trois premiers centres spatiaux du monde.

Ces territoires ultramarins contribuent également à la diffusion de la langue française et de la francophonie. Outre le fait qu’ils renforcent la richesse du patrimoine historique et culturel de la France, leurs universités (aux Antilles, à la Réunion) attirent des étudiants étrangers venus du monde entier. Ils favorisent ainsi la diffusion de la culture française dans le monde.

C. Les territoires ultramarins doivent cependant faire face à diverses faiblesses

Les nombreuses qualités de ces territoires ne doivent néanmoins pas faire oublier leurs toutes aussi nombreuses difficultés. Outre les risques de catastrophes naturelles importants (en particulier le risque d’ouragan ou les éruptions volcaniques), leur éloignement vis-à-vis de la métropole allonge le temps et le coût du transport, renchérissant ainsi le prix des denrées vendues dans ces territoires. Les subventions de la France et de l’Union Européenne permettent de limiter ces problèmes mais accroissent la dépendance de ces territoires vis-à-vis des aides gouvernementales. Le coût élevé du travail permet cependant à ces populations de jouir d’un niveau de vie largement plus élevé que dans l’environnement régional mais provoque également un chômage élevé et attire des immigrants clandestins de plus en plus nombreux. Ainsi en Guyane française, les immigrants illégaux représentent plus de 30 % de la population et ce taux vient même s’établir à 40% à Mayotte.

Pour tenter de résoudre ces problèmes, des adhésions de territoires d’outre-mer aux organisations de coopération régionales ont lieu avec l’autorisation et le soutien de la métropole. Ainsi en 2012, la Martinique a été autorisée à rentrer dans le CARICOM (Communauté et marché commun de la Caraïbe).

III. LE RAYONNEMENT DE LA FRANCE A DES LIMITES

La puissance française est certes toujours importante aujourd’hui mais souffre de graves faiblesses qui se sont accrues ces dernières années. Le budget de défense français est en net recul depuis 20 ans avec une part de 1,5% du PIB consacrée à l’armée contre 5% par exemple pour les États-Unis. Cette baisse diminue l’efficacité de l’armée française qui bénéficie de moyens toujours plus réduits avec les difficultés que cela induit (payes versées en retard aux militaires, équipements vétustes, capacités opérationnelles réduites etc.). La diplomatie française est également sous pression avec des pays émergents qui mettent en cause son statut de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations-Unies ou du moins qui voudraient eux aussi jouir de ce statut. L’intégration européenne et la dimension de plus en plus fédérale de la construction européenne diminuent également l’autonomie de la France à l’international.

L’économie française a été durement frappée par la crise de 2008 qui a révélé de graves faiblesses, notamment son endettement (le dernier budget en équilibre a été voté en 1974), mais aussi le déficit de sa balance commerciale et sa désindustrialisation. Ces caractéristiques de l’économie française provoquent un chômage élevé et une crise sociale.

Concernant la Francophonie, elle est en recul comme en Europe où elle a perdu 20% de locuteurs ou encore en Afrique où l’anglais, de par son statut de langue internationale, continue à gagner du terrain (on citera l’exemple du Rwanda, pays qui a consacré l’anglais comme nouvelle langue officielle au détriment du français).

Conclusion

Il est de plus en plus difficile pour la France de s’imposer comme une aire de puissance dans le monde. Ces atouts certes nombreux n’effacent pas des fragilités persistantes face à la puissance des États-Unis et à l’affirmation des pays émergents (l’Inde est rapidement destinée à la dépasser en tant que puissance économique). La France se doit donc d’affirmer son rôle moteur au sein de l’Union européenne, seul territoire qui semble capable de rivaliser avec les principaux centres d’impulsions de la mondialisation.

LE PETIT + DANS TA COPIE

  • N’oublie pas les territoires ultramarins !
  • Rédige des titres de parties et de sous-partie bien explicites pour éviter un plan « à tiroirs ».
  • Utilise un vocabulaire précis.

POUR ALLER PLUS LOIN …

Des ouvrages sont proposés dans les programmes officiels. Parmi ceux-ci, nous pouvons retenir deux numéros récents de la Documentation photographique, qui proposent des exemples précis avec de multiples documents pouvant être utilisés à l’examen.

  • Reghezza-Zitt Magali, « La France, une géographie en mouvement », La Documentation photographique, n°8096, décembre 2013.
  • J-C Gay, Les outre-mers européens, La Documentation photographique 8123, mai-juin 2018

Citons également :

  • La France dans le monde, La Documentation française, Questions internationales n°61-62, 2013.
  • Les Outre-Mers français, TDC, n°1017, juin 2011.

Peuvent enfin être consultés les sites suivants :

  • Le site du ministère de l’Outre-mer : http://www.diplomatie.gouv.fr
  • Le site du ministère de la défense : http://www.défense.gouv.fr
  • Le site de l’organisation internationale de la francophonie : http://www.francophonie.org
  • Le site du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr

LES COURS DU PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE TERMINALE STMG

 

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?