De la décolonisation à la mise en place de nouveaux Etats depuis 1945 - Histoire - Terminale

De la décolonisation à la mise en place de nouveaux Etats depuis 1945 - Histoire - Terminale

Découvrez ce cours gratuit d'Histoire niveau Terminale STMG, rédigé par un professeur, sur la décolonisation et la création de nouveaux Etats depuis 1945.

Ce cours complet et détaillé se compose de 5 parties. Vous verrez dans la première partie que le monde était dominé par les puissances européennes en 1945. Vous étudierez ensuite la décolonisation progressive de l'Asie et de l'Afrique, puis les difficiles lendemains de l'Indépendance. La quatrième partie porte sur l'affirmation politique des nouveaux Etats dans le contexte de la guerre froide. Enfin, vous aborderez les fortes inégalités Nord/Sud et Sud/Sud.

Téléchargez gratuitement ce cours d'Histoire de Terminale STMG ci-dessous grâce à vos jetons.

Document rédigé par un prof De la décolonisation à la mise en place de nouveaux Etats depuis 1945 - Histoire - Terminale

Quiz de Histoire Géo :

Quel traité confirme la perte de l'Inde par la France ?

  • A.Le traité de Versailles
  • B.Le traité de Lisbonne
  • C.Le traité de Maastricht
  • D.Le traité de Paris
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Histoire Géo

Le contenu du document

 

I. UN MONDE DOMINÉ PAR LES PUISSANCES EUROPÉENNES EN 1945.

En 1945, les puissances coloniales européennes dominent une large partie du monde. L’Angleterre, la France, la Belgique, l’Italie, le Portugal et l’Espagne contrôlent une bonne partie du continent africain tandis qu’en Asie, les britanniques détiennent encore les Indes. L’Indochine est une possession française, et les Hollandais sont présents dans les Indes néerlandaises (actuelle Indonésie). Au Moyen-Orient, la France exerce son mandat sur le Liban et la Syrie alors que les Britanniques exercent le leur sur la Palestine et la Transjordanie (actuelle Jordanie) auxquelles on peut ajouter de nombreux protectorats dans le Golfe Persique comme Oman, le Koweït, le Qatar, Bahreïn, les Emirats Arabes Unis et le Yémen. 

[...]

 

II. LA DÉCOLONISATION PROGRESSIVE DE L’ASIE ET DE L’AFRIQUE.

La seconde guerre mondiale vient bouleverser l’ordre mondial. En effet, les puissances européennes, affaiblies par la seconde guerre mondiale, peinent à maintenir leur présence dans leurs possessions et doivent se résigner à accorder à ces territoires leur indépendance sous la pression de mouvements nationalistes, de l’ONU (Organisation des Nations-Unies) mais aussi des deux grandes superpuissances, à savoir l’URSS et les Etats-Unis. 

1. En Asie.

La première vague des indépendances a lieu en Asie. En effet, de nombreuses possessions européennes ont été occupées par l’armée japonaise durant la guerre, et ceux-ci y ont encouragé les mouvements nationalistes afin de consolider leur présence et de rendre le retour au statu quo d’avant le conflit impossible pour les puissances européennes. 

[...]

2. Au Moyen-Orient.

Le Moyen-Orient est également touché par la décolonisation dès 1945. Le Liban, la Syrie et la Jordanie sont indépendants en 1946 et la Palestine l’est à son tour en 1947 mais est partagée par l’ONU en deux Etats distincts : Israël et la Palestine mais cette dernière ne sera jamais reconnue comme tel. Le Koweït obtient son indépendance en 1961, le Yémen en 1967, Oman en 1970 et Bahreïn, le Qatar et les Emirats Arabes Unis en 1971. 

3. En Afrique.

En Afrique du Nord, après des troubles, le Maroc et la Tunisie obtiennent leur autonomie en 1954, puis leur indépendance en 1956. L’Algérie, territoire français où 20% de la population est de souche européenne, connaît une guerre de 1954 à 1962 qui se termine par une victoire militaire de la France sur le FLN (Front de Libération Nationale) mais se termine par une défaite politique car le général de Gaulle accorde finalement contre toute attente l’indépendance au territoire.

[...]

 

III. LES DIFFICILES LENDEMAINS DE L’INDÉPENDANCE. 

1. La construction d’Etats-nations sur le modèle européen.

A l’indépendance, des projets d’union panafricaine sont lancées par des leaders africains tels Patrice Lumumba ou Kwame Nkrumah mais n’aboutissent pas et débouchent en fait sur la création d’Etats-nations sur le modèle européen (hymne, drapeau, devise, fête nationale etc…). On retrouve le même phénomène au Moyen-Orient où le panarabisme échoue à son tour dans les années 1960. Les nouvelles élites au pouvoir que ce soit en Asie ou en Afrique gardent les frontières héritées de la colonisation, de peur de déclencher des conflits.

[...]

2. Des régimes instables et menacés de l’intérieur.

Dès leur indépendance, de nombreux Etats africains qui n’ont pour la plupart jamais connu d’existence précoloniale éprouvent de la difficulté à préserver l’ordre et l’unité nationale. Ainsi des mouvements séparatistes invoquant des considérations ethniques, religieuses, culturelles ou historiques tentent de remettre en cause les frontières de certains Etats africains. C’est le cas par exemple au Soudan où le gouvernement de Khartoum affronte une rébellion armée au Sud dans un contexte d’opposition entre un nord majoritairement musulman et un sud majoritairement chrétien et animiste.

[...]

3. L’autoritarisme comme moyen de consolidation des nouveaux Etats.

Afin de remédier à cette instabilité, de nombreux leaders de pays nouvellement indépendants choisissent d’instaurer un pouvoir autoritaire et/ou personnel. C’est le cas par exemple au Vietnam où Hô Chi Minh établit un régime communiste, en Indonésie où Sukarno établit un régime autoritaire, en Côte d’Ivoire où Félix Houphouët-Boigny dirige le pays de 1960 à 1993 ou encore au Gabon où Omar Bongo y établit son pouvoir personnel. Ce type de régime permet de maintenir l’unité de pays confrontés à une pluralité d’ethnies et à une importante pauvreté. 

[...]

 

IV. L’AFFIRMATION POLITIQUE DES NOUVEAUX ETATS DANS LE CONTEXTE DE LA GUERRE FROIDE. 

La décolonisation amène au pouvoir des dirigeants qui sont soumis à des pressions extérieures dans le cadre de l’affrontement entre les deux blocs. Pourtant de nombreux Etats décolonisés revendiquent une position de non-alignement en refusant de s’engager dans un bloc et tentent de donner une assise politique à un nouveau bloc appelé « Tiers-monde ». La conférence de Bandung en 1955 réunit en Indonésie 23 pays d’Asie et 6 pays d’Afrique dont les leaders Nasser, Nehru, Sukarno et Nkrumah. 

[...]

 

V. DE FORTES INÉGALITÉS NORD/SUD ET SUD/SUD.

1. Les revendications des pays du Sud pour une réduction des inégalités Nord/Sud.

A l’indépendance, les élites des pays nouvellement indépendants prennent conscience de leur état d’infériorité et de dépendance vis-à-vis des pays industrialisés du Nord. L’ONU, au sein de laquelle les pays en développement sont de plus en plus nombreux au gré des indépendances devient la tribune des volontés de développement de ceux-ci. Les pays du Sud souhaitent s’organiser collectivement pour lutter contre la pauvreté et avoir les moyens de faire vivre décemment leur population. En 1964 a lieu la première CNUCED (Conférence des Nations-Unis pour le Commerce Et le Développement) qui défend les intérêts économiques de ces pays. 

[...]

2. Des inégalités de développement Sud/Sud. 

Les inégalités de développement Nord/Sud sont également doublées d’inégalités au sein des pays du Sud. En effet, si certains pays parviennent grâce à leur économie puissante ou à leurs ressources à se développer et à ainsi élever leur niveau de vie, d’autres restent très pauvres. Les pays d’Afrique du Nord sont par exemple plus développés que les pays d’Afrique sub-sahariennes : l’IDH (Indice de Développement Humain) de la Libye était de 0,769 en 2012 contre 0,304 pour le Niger.

[...]

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bacstmg.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?