Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac stmg ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Amérique Latine : entre domination et remise en cause du leadership des USA - Histoire Géographie - Bac STMG

Amérique Latine : entre domination et remise en cause du leadership des USA - Histoire Géographie - Bac STMG

Ce cours sur l’Amérique latine vous permettra d’avoir une bonne fiche de révisions pour ce chapitre d’histoire qui évoque l’Amérique du sud et l’Amérique centrale, puisqu'elle a été créée par l'un de nos professeurs d'histoire-géo !

Le cours commence par une présentation de l’Amérique latine dans le monde bipolaire de 1947 à 1962. Vous retrouverez une carte qui représente les nouveaux Etats d’Amérique du Sud et leur indépendance de 1820 à 1830. La deuxième partie s’intéresse à l’Amérique latine au centre de la confrontation Est-Ouest de 1962 à 1991 au cœur de la guerre froide.La troisième partie se concentre plutôt sur l’après guerre froide avec l’affirmation du continent américain à partir de 1991. On retrouve ainsi une carte qui reprend les idées principales émises par le texte.

Ce rapide cours vous permet de résumer l’essentiel des notions à connaître en ce qui concerne l’Amérique latine dans le monde moderne.

Document rédigé par un prof Amérique Latine : entre domination et remise en cause du leadership des USA - Histoire Géographie - Bac STMG

Quiz de Histoire Géo :

Quel traité confirme la perte de l'Inde par la France ?

  • A.Le traité de Versailles
  • B.Le traité de Lisbonne
  • C.Le traité de Maastricht
  • D.Le traité de Paris
Répondre aux 10 questions Voir tous les Quiz de Histoire Géo

Le contenu du document


Par Amérique latine, on entend l’Amérique du sud et l’Amérique centrale (Mexique  inclus). Ces pays ont en commun de partager la même religion, à savoir le catholicisme et de parler des langues latines qui sont le français, l’espagnol et le portugais (on notera que le Suriname constitue une exception puisque qu’on y parle néerlandais). 

Depuis 1945, cette zone joue un rôle important dans les relations internationales du fait de la forte implication américaine mais aussi de la guerre froide. 

 

L’AMERIQUE LATINE DANS LE MONDE BIPOLAIRE (1947-1962)

L’Amérique latine a été décolonisée par les puissances européennes lors des années 1820 pour la majorité des Etats. Après le départ des troupes européennes, les américains tentent de prendre la place de ces puissances avec la doctrine Monroe en 1823. Celle-ci appelle les puissances européennes à ne pas intervenir en Amérique du sud qui constitue désormais une sorte de pré-carré américain. 

histoire-geographie-amerique-latine-stmg

 

Indépendance et nouveaux États en Amérique du Sud (1820-1830).

En effet, la doctrine Monroe constitue la matrice de la stratégie de politique étrangère des Etats-Unis à partir de 1823. Ainsi les américains construisent en 1914 le canal de Panama et évincent peu à peu les britanniques de cette zone afin de s’imposer comme la seule grande puissance de cette région du monde. 

Quand la guerre froide éclate, les pays sud-américains se rangent donc du côté des Etats-Unis avec le pacte de Rio signé en 1947. Toutefois, l’Amérique latine ne constitue pas encore une zone d’affrontement entre les deux blocs, l’Europe étant à cette époque le théâtre de crises successives : blocus de Berlin en 1948- 1949, crise de Budapest en 1956, crise de Berlin en 1961. La zone constitue donc une sorte de périphérie, où la situation reste sous l’unique contrôle américain. 

 

L’AMERIQUE LATINE AU CENTRE DE LA CONFRONTATION EST-OUEST (1962-1991)

 

La crise de Cuba de 1962 constitue un tournant pour les relations internationales. En effet après cette crise, l’affrontement entre les deux blocs va se détourner de l’Europe pour se déplacer dans le tiers monde. Il s’agit désormais pour les deux grands de rallier le plus de pays à son modèle idéologique y compris par la contrainte s’il le faut. 

C’est ainsi que l’URSS et Cuba encouragent des révolutions et des guérillas de type communiste en Amérique latine telle celle de Che Guevara. En face, les américains veulent à tout prix conserver leur domination et soutiennent des régimes anticommunistes, le plus souvent des dictatures militaires. Tout régime d’ouverture ou progressiste est immédiatement soupçonné de collusion avec les soviétiques et est renversé par les américains comme au Chili où le président Allende est renversé par le général Pinochet en 1973 avec l’aide de la CIA. 

On notera toutefois que des pays socialistes ou progressistes résistent avec succès à l’influence américaine : il s’agit du Nicaragua, du Venezuela et de Cuba. Le cas le plus frappant est Cuba (après l’échec de la tentative d’invasion de l’île en 1961 par des exilés cubains soutenue par la CIA qui est un lamentable échec). Après cette affaire, les cubains réclament l’aide des soviétiques qui tentent d’installer des fusées sur l’île avant qu’un accord soit trouvé avec les américains qui prévoit de retirer ces missiles en contrepartie de la promesse que les Etats-Unis n’envahiront pas Cuba. Néanmoins, Cuba est toujours soumis, depuis cette affaire, à un embargo américain et les dirigeants successifs des Etats-Unis voient dans son dirigeant, Fidel Castro, une menace communiste tout près du territoire américain. 

 

L’AFFIRMATION DU CONTINENT AMERICAIN DURANT L’APRES-GUERRE FROIDE (A PARTIR DE 1991). 

 

La fin de la confrontation Est-Ouest marque le début d’une nouvelle ère. En effet, deux nouveaux phénomènes apparaissent.

Le premier est la chute des régimes autoritaires en Amérique latine. Alors que la menace communiste a disparu, les Etats-Unis diminuent leur soutien à ces régimes qui s’effondrent. Ainsi, le général Pinochet abandonne le pouvoir en 1990. Les guérillas révolutionnaires perdent en intensité puis, pour la majorité, disparaissent progressivement. Des régimes démocratiques s’établissent sur le continent. 

L’Amérique latine cherche également à se développer économiquement. Les gouvernements successifs du continent mènent le plus souvent des politiques sociales comme le président Lula au Brésil. Ces pays cherchent à se rassembler pour être plus forts économiquement comme le montre le MERCOSUR, accord de libre-échange entre plusieurs pays latino- américains mis en place durant les années 1990. 

 

 

amerique-latine-histoire-geo-stmg

Les pays cherchent aussi à s’affranchir de la tutelle des Etats-Unis en recherchant de nouveaux partenaires commerciaux. C’est ainsi que l’Union Européenne devient un des principaux partenaires du continent. Les pays latino- américain préfèrent donc consolider le MERCOSUR avant de faire partie d’un grand marché commun américain qui rassemblerait la quasi-totalité des pays du continent nord et sud-américain et qui placerait les pays en voie de développement dans une trop grande dépendance à l’égard des Etats-Unis.

Néanmoins, de nombreux problèmes secouent les pays latino-américains comme les problèmes d’inégalités, le trafic de drogue, la pauvreté ou encore les problèmes ethniques car plusieurs groupes ethniques cohabitent sur le continent : on trouve des européens, des amérindiens, des africains et enfin des métissés. Tous ces problèmes constituent les nouveaux défis que le continent latino-américain doit relever. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bacstmg.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?