Résumé : Les Bonnes, Jean Genet - Première STMG

Résumé : Les Bonnes, Jean Genet - Première STMG

digiSchool vous propose ce résumé gratuit, consacré à l'oeuvre de Jean GenetLes Bonnes. Ce cours, rédigé par un professeur de français, est au programme de Première STMG

Grâce à cette fiche-résumé, vous identifierez facilement les éléments principaux de la pièce de Jean Genet.

Accédez à l'intégralité de ce résumé gratuit en le téléchargeant ci-dessous.

Document rédigé par un prof Résumé : Les Bonnes, Jean Genet - Première STMG
Télécharger gratuitement

16.00/20

4.0000 5 0

1 Avis > Donne ton avis

470 téléchargements

Le contenu du document

 

INTRODUCTION

Si la pièce de Jean Genet fut très décriée lors de ses premières représentations, elle est aujourd'hui un classique, et elle est, de toutes les pièces de Jean Genet, celle qui est le plus jouée à travers le monde. Plus d'un demi-siècle après sa première représentation, Les Bonnes intrigue toujours, par son thème comme par son étonnante modernité.

 

LES ORIGINES DES BONNES

Un manuscrit retravaillé

Comme c'est le cas pour bon nombre d'oeuvres de Jean Genet, il est difficile de retracer la genèse des Bonnes. On retrouve les premières traces de cette oeuvre dans les témoignages d'amis de Genet, dès 1943. Ce dernier avait à l'époque une trame sensiblement différente, même si le thème était identique au manuscrit que nous connaissons aujourd'hui : l'une des bonnes devait, à l'origine, tuer l'autre.

L'inspiration d'un fait divers

L'origine de l'intrigue des Bonnes vient probablement d'un fait divers célèbre : celui de l'affaire Papin, qui eut lieu en 1933 au Mans. 

Christine et Léa Papin sont deux soeurs, employées de maison, qui, suite à une dispute avec leur maîtresse, l'assassinèrent violemment, ainsi que sa jeune fille. Ce meurtre est célèbre car il fut particulièrement sanglant, et que les deux soeurs n'avaient ni préméditation, ni motif précis de le commettre. 

Un échec critique et public

Louis Jouvet avait commandé la pièce à Genet pour la faire précéder l'Apollon de Marsac, de Jean Giraudoux, dans son théâtre de l'Athénée – à l'époque, il n'était pas rare de faire jouer deux pièces dans une même soirée, et c'est probablement une des raisons qui conduisit Jouvet à demander à Genet une pièce plus courte. 

 

RÉSUMÉ DE L'INTRIGUE

Ni actes, ni scènes, mais pas d'unité

Tout d'abord, il nous faut noter que les Bonnes n'est divisé ni en actes, ni en scènes, contrairement aux premières versions du texte que présenta Jean Genet. Cette unité du texte est rendue possible par le petit nombre de personnages (seulement trois) ainsi que par une unité d'action : tout se déroule dans la chambre de Madame. 

Les personnages

Tout comme il y a trois moments, il y a trois personnages

  • Les Bonnes

Les deux premiers personnages, qui sont en réalité si proches qu'ils forment presque un seul personnage à eux deux, sont les Bonnes qui prêtent leur nom à la pièce : Claire et Solange. Claire et Solange sont deux domestiques, au service de Madame, une femme assez riche, visiblement entretenue par Monsieur. 

 

  • Madame

Le personnage de la maîtresse de maison, Madame, est un archétype de la bourgeoise, ne serait-ce que dans sa désignation. Contrairement aux deux bonnes, ce personnage ne porte pas de prénom, et se réduit par conséquent à sa désignation sociale. 

L'effacement des personnages masculins

Les choix que Genet a dû faire, suite à la requête de Jouvet d'une réduction du nombre des personnages, condamna les deux personnages masculins présents dans les manuscrits initiaux : le laitier et Monsieur. Il subsiste pourtant certaines traces de ces personnages, dans le discours des trois personnages demeurant, mais aussi grâce à une intervention presque directe de Monsieur, lors d'un coup de téléphone. 

Intrigue

  • Le premier moment : une scène d'exposition trouble

Le premier moment est une scène d'exposition trouble, dans la mesure où les rôles sont floués. On y voit Claire et Solange, seules dans la chambre de leur maîtresse, jouer à inverser les rôles. Ainsi, Claire prend le rôle de Madame, et se fait coiffer et habiller par Solange, qu'elle appelle Claire. Ici, nous notons un décalage entre le rôle du spectateur et celui du lecteur : un spectateur qui verrait pour la première fois la pièce ne pourrait pas savoir, au début de la pièce, que Claire est en réalité une bonne, et que Solange s'appelle bien Solange, et non pas Claire. En revanche, le lecteur est aidé dans son interprétation par les didascalies. 

  • L'arrivée de Madame, et le deuxième moment

Juste avant que Madame n'entre en scène, Claire et Solange mettent en place les derniers détails de l'assassinat : elles vont dissoudre du gardénal dans la tisane au tilleul de Madame. 

  • Une fin tragique : le troisième moment

Solange reproche à Claire sa maladresse, et la rend responsable du fait que Madame ait pu s'échapper. 

Les deux soeurs se disputent et parlementent. Vers la fin de ce troisième moment, Solange prend la parole lors d'un long monologue, dans lequel on comprend qu'elle a pris le nouveau le rôle de Claire-domestique qu'elle avait au début de la pièce. Elle considère donc la véritable Claire comme Madame, et la maltraite, réduisant cette dernière à appeler au secours, pendant qu'elle verbalise sa haine.

 

CONCLUSION

Oeuvre fascinante parce qu'elle n'est pas facilement compréhensible, les Bonnes est souvent considéré comme le chef d'oeuvre théâtral de Jean Genet, probablement car ses personnages, qu'il s'agisse des domestiques ou de Madame, sont l'incarnation d'un mal sociétal, que chaque lecteur ou chaque spectateur peut ressentir.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

dreamlove
4 5 0
16/20

il y a un problème des prénoms lors de description des personnage, ce n'est pas Claire l'aînée mais Solange et c'est Claire qui bois la tisane et non pas Solange

par - le 12/02/2017

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?