L'évolution des échanges internationaux - Economie - Bac STMG

L'évolution des échanges internationaux - Economie - Bac STMG


Ce document est une fiche de révision sur le chapitre d'économie du Bac STG suivant : L'évolution des échanges internationnaux. Si vous passez le Bac STMG et que vous souhaitez réviser ce chapitre, téléchargez ce résumé de cours sur l'évolution...

L'évolution des échanges internationaux - Economie - Bac STMG

Le contenu du document


Ce document est une fiche de révision sur le chapitre d'économie du Bac STG suivant : L'évolution des échanges internationnaux. Si vous passez le Bac STMG et que vous souhaitez réviser ce chapitre, téléchargez ce résumé de cours sur l'évolution des échanges internationaux en cliquant sur le bouton rouge "Voir ce document" situé en bas de la page. C'est totalement gratuit. Bonnes révisions ! 

 

I. L'évolution des flux commerciaux internationaux

 

A) Les évolutions sectorielles

 

1. Le commerce mondial des marchandises :

Depuis les années 50, on peut remarquer les évolutions suivantes :

- Sur les produits manufacturés, ceux-ci occupent une place de plus en plus importante dans les échanges mondiaux (bagatelle de 75 % des échanges de marchandises)
- Sur les produits primaires (matières premières et énergie) - ¼ de l'échange des marchandises
- Le commerce intra-branches qui se développe énormément, explique que la plus grande partie du commerce international est lieu entre les pays du nord, les échanges intra-branches ont lieu pour des produits semblables (exportations du fromage, des produits textiles, des automobiles qui sont également importés).

 

2. Le commerce mondial des services :

Les échanges de services se développent. Il s'agit avant tout des échanges de services financiers et d'assurance ainsi que des services informatiques. Les services de transport et liés au tourisme augmentent également mais plus faiblement. La part des services représente à peu près de 2 % du commerce mondial des biens et des services.

 

B) Les évolutions géographiques

 

Les échanges internationaux restent dominés par les échanges industrialisés. 70 % des échanges mondiaux ont lieu à l'intérieur et entre les pôles de la Triade et l'Asie. Cependant, leur poids diminue avec ke développement de nouvelles puissances commerciales (BRIC).

 

II. Les stratégies des firmes multinationales (FMN)

 

A) L'influence croissante des multinationales

 

La mondialisation est une suite de phénomènes :

- L'internationalisation des échanges (avec l'accroissement du degré d'ouverture des économies = (imp.+exp.)/2/(PIB)
- L'internationalisation avec le développement des grandes entreprises qui s'implantent dans le monde entier
- La globalisation dans les années 90 (appelée FMN) qui vont adopter des stratégies productives et commerciales qui vont les amener à développer des points de vente dans le monde entier.

Les multinationales peuvent contraindre les états.

 

B) Les stratégies mises en œuvre par les FMN

 

Les entreprises, en se développant à l'extérieur de leur territoire d'origine pourront mettre en place des stratégies visant à tirer parti des différents territoires pour obtenir la capacité de devenir très compétitif et de réaliser des profits maximum. Les entreprises qui adoptent ces stratégies sont dites des multinationales. Les principales stratégies mises en place sont au nombre de 3 et permettent aux multinationales de faire 2/3 du commerce mondial.

 

- Stratégie d'approvisionnement : une multinationale va implanter des filiales afin d'exploiter sur place de l'énergie, du pétrole (TOTAL), des matières agricoles (United K. Ananas, etc... des Etats-Unis), café (Jacques Vabres), des matières premières (minerais, Michelin)...

 

- Stratégie de marché : les multinationales vont s'implanter sur des marchés afin de mettre en place un réseau de distribution des produits entre pays riches, etc... (Honda : motos aux EUA, Daewoo en Lorraine). On peut aussi fabriquer sur place sa production, ce qui permet de contourner des barrières douanières (pouvant éviter le protectionnisme européen).

 

- Stratégie de rationalisation : consiste à fabriquer dans les « pays du sud » en très grande quantité de façon à réaliser des économies d'échelle et bénéficier d'une main-d'œuvre moins coûteuse.
On peut ajouter que dans ce cas de figure, les multinationales passent souvent par des sous-traitants locaux.

 

Un pays qui exporte vers l'Europe devra payer des droits.

 

III. Les situations inégales des pays face à la mondialisation

 

Un indice de la mondialisation :

- en 1970, les importations et exportations ne présentaient que 20 % du PIB mondial
- En 2007, les importations et exportation en présentaient 51 %.

 

- Les plus : Les asiatiques se sont enrichis. Sur [2001 ; 2007], le PIB/habitant des pays à bas revenu a le plus augmenté.

- Les moins : L'Afrique ne se développe pas (elle est en écart de la mondialisation). En dollars constants, les PIB/habitant des pays à bas revenu sont presque inchangés.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bacstmg.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?