La pratique des échanges internationaux, Partie 1 - Economie - Terminale

La pratique des échanges internationaux, Partie 1 - Economie - Terminale

digiSchool Bac STMG vous propose ce cours gratuit d'économie niveau Terminale, rédigé par un professeur, consacré à la pratique des échanges internationaux, partie 1. 

Vous étudierez le libre échange dans un premier temps, à travers sa définition et son fondement, ses avantages et inconvénients. La seconde partie de ce cours est dédiée au protectionnisme, là encore vous verrez une définition et le fondement du protectionnisme, les mesures protectionnistes classiques et déguisées, et enfin les avantages et inconvénients du protectionnisme.

Téléchargez gratuitement ce cours d'économie niveau Terminale ci-dessous grâce à vos jetons.

Document rédigé par un prof La pratique des échanges internationaux, Partie 1 - Economie - Terminale

Le contenu du document


I. INTRODUCTION

La progression du commerce international depuis cinquante ans a été grandement facilitée par le principe du libre-échange (I) ainsi que par le développement des accords régionaux (III). Les Etats conservent cependant des réflexes protectionnistes plus ou moins importants selon les économies (II). En raison de la densité du chapitre, la régionalisation des échanges sera abordée dans la fiche suivante.


II. LE LIBRE-ECHANGE

1. Définition et fondement

Ce principe est fondé sur la liberté des échanges afin d’optimiser l’utilisation des ressources de chaque Etat et d’augmenter ainsi les richesses de chacun. A cette fin, le libre-échange repose sur  l’interdiction de toutes entraves au commerce :

  • Prohibition des barrières tarifaires comme les droits de douanes ;
  • Prohibition des barrières non tarifaires comme les contingentements, c'est-à-dire les quotas, et les normes.

2. Avantages du libre-échange

En optimisant l’utilisation des ressources, le libre-échange fait progresser la croissance : c’est un accélérateur économique. Le libre échange crée un cercle vertueux car il permet :

  • La baisse des coûts de production 
  • La stimulation de l’innovation grâce à la concurrence et l’ouverture des économies. 
  • L’amélioration du pouvoir d’achat des ménages. 
  • La création d’emplois et la hausse des salaires. 

3. Inconvénients du libre-échange

Si le libre-échange a un intérêt certain pour le développement du commerce international et la stimulation de la croissance, il n’est pas sans inconvénients :

  • Il peut entraîner la dépendance des économies nationales du fait de la spécialisation.[...]
  • Il peut être faussé par l’inégalité des situations entre pays [...]

 


III. LE PROTECTIONNISME

1. Définition et fondement

Le protectionnisme consiste pour un Etat à adopter des mesures dont l’objet est de protéger le marché national face aux importations. 

  • Dans les pays développés, le protectionnisme est souvent défensif. Il a pour but de :

 

- soutenir des industries vieillissantes 

- défendre des secteurs clés et/ou des emplois concurrencés par des économies où la main d’œuvre a un coût bien inférieur

  • Dans les pays en développement, le protectionnisme est souvent éducateur. Il a pour objet la protection des industries nouvelles qui sont fragiles face à des industries étrangères concurrentes plus compétitives

 

2. Mesures 

Les mesures protectionnistes consistent à mettre en place des entraves qui empêchent ou restreignent les importations et protègent ainsi le marché intérieur. Le protectionnisme est protéiforme. 

[...]

3. Les mesures protectionnistes classiques

Un Etat va ici mettre en place des mesures dont l’objet est d’interdire ou de limiter les importations directement. Ces barrières peuvent être tarifaires ou non tarifaires :

  • Les barrières tarifaires sont les droits de douanes. [...]
  • Les barrières non tarifaires sont les quotas [...]

 

4. Les mesures protectionnistes déguisées

Les barrières protectionnistes traditionnelles sont de plus en plus encadrées voir interdites du fait de la libéralisation des échanges. Les Etats adoptent alors des mesures diverses qui, si elles ne sont pas officiellement protectionnistes, ont, dans les faits, pour objectif de protéger le marché intérieur.

  • Les normes sanitaires ou environnementales [...]
  • Les subventions à la production ou à l’exportation [...]

 

5. Avantages du protectionnisme

Le protectionnisme permet à un Etat :

  • De conserver son indépendance économique [...]
  • De protéger son marché intérieur [...]
  • De protéger des secteurs clés [...]
  • De réduire son empreinte écologique [...]
  • De limiter les risques sanitaires et de sécurité. [...]

 

6. Inconvénients du protectionnisme

Les limites au protectionnisme ne sont pas négligeables :

  • Un Etat qui limite ses importations s’expose à des mesures de rétorsion. [...]
  • Les subventions sont souvent un mécanisme artificiel qui masque les difficultés et les problèmes de compétitivité d’un secteur et crée un déséquilibre avec les entreprises non subventionnées.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit à bacstmg.net pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?