Correction Economie - Bac STMG 2017 Polynésie

Correction Economie - Bac STMG 2017 Polynésie

Consultez gratuitement le corrigé d'économie de l'épreuve d'éco droit du Bac STMG 2017 de Polynésie Française.
➜ Voir le sujet d'économie
➜ Voir le corrigé de droit

C’est un sujet aux thématiques assez classiques, de difficulté moyenne. Le droit porte sur le thème 7 du programme (Comment le droit encadre-t-il le travail du salarié ?) et l’économie porte sur le thème 8 (Quelle est l’efficacité de l’intervention sociale de l’État ?).

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet corrigé d'économie de Polynésie du Bac STMG 2017.

Correction Economie - Bac STMG 2017 Polynésie

Le contenu du document


1. Décrivez l’évolution de la pauvreté de 1970 à 2014.

Est considéré comme pauvre selon l’INSEE une personne touchant moins de 60% du revenu médian. En France, en 1970, 18% de la population était considéré comme pauvre. Ce taux a ensuite baissé pour atteindre environ 14% au début des années 1980. Le taux a ensuite oscillé entre 13% et 15% sur la période allant de 1984 à 2014, ce qui reste stable. (Annexe 2)


2. Commentez la part des prestations sociales dans le revenu disponible en fonction du niveau de revenu des ménages. 

La part des prestations sociales dans le revenu disponible baisse en fonction du niveau de revenu disponible. En effet, pour les ménages dont les revenus sont inférieurs à 10 730 euros par an, cette part est de 45,1%, soit presque la moitié du revenu disponible, tandis que pour les ménages dont les revenus sont supérieurs à 37 200 euros par an, cette part n’est que de 0,6%. Ces deniers ne perçoivent plus d’allocation logement, qui représente 15,7% du revenu disponible des ménages plus modestes. 


3. Montrez la progressivité du système fiscal français. 

Le système fiscal français est progressif, particulièrement pour l’impôt sur le revenu. En effet, le taux de prélèvement croît lorsque sa base augmente. Par exemple, les ménages dont le revenu imposable est inférieur à 3 303 euros avaient en 2011 un revenu imposable total de 2,4 milliards d’euros, ce qui a entraîné le versement de 0,3 milliards d’impôts sur le revenu et de CSG. Les ménages dont le revenu imposable est supérieur à 47 030 euros avaient en 2011 un revenu imposable total de 286,6 milliards d’euros, ce qui a entraîné le versement de 64,8 milliards d’impôts sur le revenu et de CSG, soit presque la moitié du montant total.


4. Rédigez une argumentation qui vous permette de répondre à la question suivante : 

Le système fiscal et social français est-il efficace ?

Méthode : 

- Premier temps, définir les concepts : L’État intervient pour réduire les inégalités à travers la politique sociale : progressivité de l’impôt et redistribution (verticale et horizontale). Son efficacité repose sur la réduction des inégalités de revenu, le financement de la protection sociale et les effets des prestations sociales et minima sociaux (Thème 8 du programme d’économie : Quelle est l’efficacité de l’intervention sociale de l’État ?)

- Deuxième temps, choisir un ou plusieurs axes. Exemple d’axes : 

Axe 1 : le système fiscal et social est efficace car il permet de réduire les inégalités

Axe 2 : le système fiscal et social ne permet pas de réduire les inégalités et s’avère inefficace 


Le candidat peut choisir librement de développer un axe ou les deux. Il faut au moins trois arguments par axe (entre cinq et six si le candidat choisit un seul axe). 


Exemples d’arguments : 

Axe 1 : 

- Le taux de pauvreté se stabilise autour des 14% depuis 30 ans grâce à la politique sociale, malgré les crises qui peuvent conduire à la baisse du revenu primaire des ménages (chômage) (annexe 2) ; 

- L’impôt est progressif en fonction du niveau de revenu (redistribution) (annexe 6), ce qui permet de garantir l’accès à tous en matière de biens et service public.


Axe 2 :

- La pauvreté touche toujours en France 9 millions de personnes en 2014, et se dégrade quelque peu malgré les mesures fiscales et sociales (annexe 1) ;

- Le montant d’impôts sur le revenu payés par les ménages les plus riches a diminué ces dernières années en raison de la baisse du taux progressif des dernières tranches (niches fiscales) (connaissances). 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?