Correction Bac STMG d'Economie 2015 - Métropole

Correction Bac STMG d'Economie 2015 - Métropole

digischool vous propsoe la correction du bac STMG 2015 d'économie. Ce corrigé a été écrit par notre professeur d'économie.

Téléchargez gratuitement la correction Bac STMG d'Economie 2015.

Correction Bac STMG d'Economie 2015 - Métropole

Le contenu du document

ECONOMIE

1)       Au regard de l’annexe fourni, il est possible de dresser un bilan du commerce extérieur français sur la période 2008 – 2014.

Concernant les importations, il faut retenir trois tendances :
* entre 2008 et 2009, le niveau des importations a fortement chuté (de 240 à 190)
* entre 2009 et 2011, le tendance s’inverse et les importations augmentent considérablement (de 190 à 250)
* entre 2011 et 2014, stabilisation (près de 240)

Concernant les exportations, il faut retenir trois tendances identiques à celles des exportations dans le temps mais avec des montants plus bas :
* entre 2008 et 2009, passage de 215 à 165
* entre 2009 et 2011, montée de 165 à 210
* entre 2011 et 2014, stabilisation autour de 210

Ainsi, les importations sont toujours plus nombreuses que les exportations. Le déficit connait 3 tendances :
* entre 2008 et 2010 : autour de 25
* en 2011 : un pic de 40 au semestre 1
* entre 2011 et 2014 : autour de 30 (avec une légère baisse sur les dernières périodes)

2)       Le constat est clair : le commerce extérieur de la France est déficitaire alors que celui de l’Allemagne est excédentaire à hauteur de 198,9 milliards d’euros.

Deux raisons principales expliquent ce phénomène : 


* la France effectue la majorité des échanges avec l’Union Européenne qui connait une conjoncture particulièrement difficile. L’Allemagne adopte une autre stratégie en intensifiant ses échanges avec d’autres partenaires extérieurs, et tout particulièrement les pays d’Asie (ex : la Chine étant devenue son 3ème partenaire !). Il s’agit là d’une problématique de stratégie d’actions.

* la deuxième raison est davantage structurelle. En effet, l’Allemagne est très nettement plus compétitive que la France en termes d’industries (30% contre 20%) dans la mesure où elle dispose d’une qualité quasi-irréprochable lui octroyant un avantage concurrentiel permettant de générer des produits à forte valeurs ajoutées. Par ailleurs, le coût salarial allemand est nettement moins cher qu’en France (-14%) ce qui explique l’avancée de l’Allemagne en terme de commerce extérieur.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?