Lieux et formes de pouvoirs : Henri VIII et la Réforme - Anglais - Terminale

Lieux et formes de pouvoirs : Henri VIII et la Réforme - Anglais - Terminale

digiSchool Bac STMG te propose ce cours d'anglais pour Terminale L, rédigé par un professeur, sur Henri VIII et la Réforme pour le thème Lieux et formes de pouvoirs de l'oral d'anglais.

La première partie concerne les préoccupations dynastiques telles que les mariages royaux. La seconde partie est consacrée aux aspects religieux, à savoir le protestantisme. Enfin, la dernière partie porte sur l'opposition et le chaos : tu verras que la Réforme est avant tout une rupture politique.

Télécharge gratuitement ce cours d'anglais ci-dessous grâce à vos jetons !

Lieux et formes de pouvoirs : Henri VIII et la Réforme - Anglais - Terminale

Le contenu du document

 

I. INTRODUCTION

L'épisode de la Réforme anglaise, sous le règne d'Henri VIII au XVIe siècle est un moment historique passionnant où la petite histoire se mêle à la grande, où luttes de pouvoir, préoccupations dynastiques et courants religieux s'affrontent pour aboutir en un demi-siècle à peine à la transformation radicale du royaume d'Angleterre, ancien pays catholique, en un État protestant.

[...]

 

II. PRÉOCCUPATIONS DYNASTIQUES  

Les mariages royaux jouent un rôle crucial dans cette période de l'histoire car ils mettent en évidence à la fois le besoin vital pour Henri VIII d'avoir un héritier légitime afin d'éviter une grave crise politique et le bras de fer entre Rome et le trône d'Angleterre.

N'étant pas fils aîné, le jeune Henri n'était pas au départ destiné à devenir roi. Mais la mort soudaine de son frère Arthur en 1502, après seulement 20 semaines de mariage avec Catherine d'Aragon, fille des souverains espagnols, change la donne. 

[...]

 

III. ASPECTS RELIGIEUX  

Nous l'avons vu, les raisons qui ont poussé l'Angleterre à s'émanciper de la tutelle de Rome sont essentiellement d'ordre politique. Néanmoins la Réforme est une entreprise religieuse. S'agit-il donc de pur cynisme ? Manipuler la religion pour obtenir gain de cause dans une lutte de pouvoir ? Les différences religieuses entre protestantisme et catholicisme n'ont-elles servi que de prétexte afin de précipiter une rupture ? La réalité est un peu plus complexe et met en jeu plusieurs facteurs.

D'une part, Henri VIII, s'il fut au départ un fervent catholique, devint par la suite convaincu que son mariage avec la veuve de son frère était maudit, raison pour laquelle il ne parvenait pas à avoir d'héritier. Pourtant, selon le dogme catholique, le Pape est le représentant de Dieu sur Terre, et le Pape avait autorisé, par dispense spéciale, cette union. On comprend que cela puisse entamer la foi inébranlable du roi et l'amener à se poser des questions sur le dogme catholique.   

[...]

 

IV. OPPOSITION ET CHAOS

Pour autant, si la volonté du roi, les courants religieux du moment et les avancées technologiques de l'époque semblaient tous être en faveur de la Réforme Anglicane, cette transition ne s'est pas faite sans opposition, malgré la dure répression infligée par le monarque. 

Parmi les opposants figurait tout le clergé catholique anglais, ceux qui étaient le plus étroitement lié à la papauté et qui avaient le plus à perdre d'une rupture avec Rome. On retiendra notamment le nom de l'évêque de Rochester, John Fisher, décapité en 1535 pour avoir refusé de reconnaître Henri VIII comme chef suprême spirituel de l’Église d'Angleterre. 

Un autre opposant célèbre, Thomas More, philosophe humaniste et auteur d'Utopie (Utopia) fut également exécuté en 1535 pour la même raison, après avoir un temps été chancelier (chancellor) du roi, sorte de premier ministre. Cela montre bien à quel point la période était mouvante et les points de vue divisés. 

[...]

 

V. CONCLUSION

Nous avons vu que politique, religion et intérêts économiques étaient étroitement liés à la Réforme Anglaise, schisme religieux qui a donné lieu à la création d'une nouvelle Église en Europe au XVIe, l’Église anglicane. 

[...]

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?