Revue de presse #3 - Bac STMG

Revue de presse #3 - Bac STMG

Retrouvez le nouveau numéro de la Revue de presse Spéciale Bac !

C'est une édition Spéciale Noël en cette période de fêtes. Vous pourrez y trouver idées de cadeaux, de repas et de décoration pour votre maison ! Une page sera également consacrée au téléthon, et nous vous tiendrons informer des lives digiSchool de Décembre 2016.

Téléchargez gratuitement la Revue de presse #3 spéciale Bac Edition de Noël !

Revue de presse #3 - Bac STMG

Le contenu du document

 

IDÉE CADEAU

Le Père-Noël est-il une ordure ?

Vous vous souvenez de ce rouge-à-lèvres mauve atroce, que vous a offert votre tante l’année dernière ? Mais si, celui que vous vous sentez obligée de mettre chaque fois que vous la voyez pour lui faire plaisir ou du moins pour éviter le traditionnel : « Et, sur tes lèvres, tu le mets mon cadeau ? Il aurait très bien été avec tes chaussures, d’ailleurs ! Faut me faire confiance, j’ai du goût pour ce genre de choses ! ».

Ah, voilà, vous vous souvenez, c’est bien de cette immonde pâte violâtre industrielle dont je vous parle. Non seulement, elle vous fait ressembler à un enfant ne sachant pas manger des myrtilles proprement mais, en plus, elle a sûrement été testée sur des animaux auparavant, de même pour la majorité des shampoings, savons et déodorants que vous utilisez. En effet, en Europe, des projets de loi sont en train d’être proposés pour que de telles pratiques soient bannies. Or, pour le moment, aucune d’entre elles n’est entrée en vigueur. En outre, dans d’autres pays, il est parfois compliqué de savoir dans quelles mesures ces lois sont effectives puisque, selon les territoires, le lieu de test ou le fait que le produit soit exporté ou importé peut être une passerelle à certaines législations, permettant ainsi de tester de façon légale les produits cosmétiques sur les animaux.

Comme le soulignait Le Monde, dans son édition du 03 mars 2016 :

« Des marques de cosmétiques comme Estée Lauder et Clarins affichent la politique de leur entreprise sur leur site Internet, affirmant qu’elles ne réalisent de tests sur les animaux nulle part dans le monde— sauf lorsque cela est exigé dans la loi [comme en Chine] », s’indigne Mimi Bekhechi, directrice de la Peta en Grande-Bretagne.

Quoi ? J’ai de nouveau sept ans ? J’ai encore été dupé ! Mon cadeau ne vient pas du Père-Noël ?

C’est Tata qui me l’a acheté, et c’est un cadeau empoisonné ? Un cadeau méchant pour moi et pour autrui ?

C’est ce que de nombreux vegans et associations de protection animale vous diront. Ces personnes ou instances, réclamant une réflexion plus profonde quant à la condition animale, vous inviteront aussi à acheter, pour vous venger de votre tante, un rouge-à-lèvres cruelty free. Cruelty free est un sigle (comparable à celui de made in France ou Commerce équitable), qui assure que, dans le cadre de commercialisation et de la production du produit, aucun test n’a été établi sur les animaux. Pour savoir si ce que vous avez acheté est bien de ce type, le logo Leaping Bunny a été créé (c’est un petit lapin !). Mais, du coup, les produits sont-ils moins bons pour ma peau ? Ils vont me donner plus d’allergies ? demanderez- vous. Et là, tous, en chantant vous répondront : Non ! Que le maquillage ne soit pas testé sur les animaux ne rend pas le produit plus dangereux. Il est tout de même soumis à d’autres tests, visant à protéger votre jolie petite frimousse.

Ce n’est pas la maquilleuse professionnelle Jane Madden qui vous dira le contraire. En outre, sur youtube, elle saura vous démontrer, avec ses tutos, qu’elle n’est pas plus limitée dans le choix de ses produits et dans ses réalisations. Comme autres égéries du cruelty free, on a Peter Dinklage, aka Tyron Lannister (Game of Thrones) et Norman Reedus, aka Daryl Dixon (The Walking Dead).

Si, comme ces bad ass, le cruetlty free vous intéresse, vous pouvez aussi checker la marque française Karethic, qui propose des produits pour le corps et les cheveux complètement vegans (sans aucun ingrédient provenant de l’animal : œuf, lait, graisse, boyaux ...) et cruelty free. Les produits de cette marque, à base de Karité, sont variés en gamme, en taille et en prix, concurrençant ainsi des marques de type Occitane, Klorane et René Furterer. Et, dans une gamme de prix plus proche des produits Garnier, L’Oréal et Maybeline, il est possible de se procurer toutes sortes de denrées cosmétiques, de façon accessible, vegan et curelty free avec la marque Faith in nature (en vente sur la boutique en ligne de vegan-mania). Il existe, à vrai dire, des dizaines de marques de ce type dans le monde. Ainsi, côté prix, vous trouverez de tout. Et côté goût, c’est pareil. Alors, imaginez que vous offriez à votre tante, un fard à paupières cruelty free, rose flashy. Imaginez qu’elle le déteste.

Et, imaginez-vous lui dire : “Alors, je ne te vois jamais avec le fard à paupières que je t’ai offert ? Il te va pourtant si bien ! En plus, pour que tu le portes, aucune souris n’a été disséquée, aucun chien empoisonné, aucun lapin torturé ...”

#culpabilité garantie !

Sources : https://www.crueltyfreeinternational.org/LeapingBunny

 

TÉLÉTHON

Le saviez-vous ? Focus sur le téléthon.

La morale et l’éthique sont des notions du cours de philosophie qui mettent parfois à mal certaines convictions des futurs bacheliers. D’autres apprenants se trouvent parfois dans une telle situation. En effet, dans certaines formations aux premiers secours ou à l’aide à la personne, un cas moral est posé aux étudiants : un individu, qui est ambulancier, transporte une personne dont le pronostic vital est engagé, sur sa route, il aperçoit un accident de voitures assez prononcé. Doit-il s’arrêter ? Oui ? Non ?

Pas de réponse, on ré-essaye ... Un individu, qui est ambulancier, transporte une personne dont le pronostic vital est engagé, sur sa route, il aperçoit un accident de voitures assez prononcé, dans lequel se trouve un membre de sa famille. Doit-il s’arrêter ?

Le formateur expliquerait alors que, quelle que soit la réponse, chacun essaye d’agir en son âme et conscience et ferait au mieux ; ce qui est honorable. C’est une telle optique que certains défenseurs de la cause animale tendent à appliquer. C’est ainsi que la Peta a été amenée, ce 03 décembre 2016, à diffuser une vidéo d’un chenil dans lequel se trouvent des chiens myopathes sur lesquels des expériences, financées par l’AFM Téléthon, sont réalisées pour la recherche. La Peta adapte à cette cause le problème de l’ambulancier et s’intéresse ainsi à comment aider les uns sans faire souffrir les autres. Elle affirme, comme d’autres chercheurs, que la recherche animale ne porte pas ses fruits, inflige des souffrances inutiles et provient d’un problème méthodique. Le professeur Charles R. Maggle énonçait d’ailleurs (dans les années 80) : « Demandez aux chercheurs pourquoi ils expérimentent sur les animaux et leur réponse est : parce que les animaux sont comme nous. Demandez aux chercheurs pourquoi c’est moralement acceptable d’expérimenter sur des animaux et leur réponse est : parce que les animaux ne sont pas comme nous.

L’expérimentation animale repose sur une contradiction logique. »

D’autres chercheurs, notamment ceux du collectif européen Stop vivisection (dissection et tests sur animaux vivants) défendent une telle approche. Certains expliquent aussi être complètement en faveur du Téléthon et réaffirment qu’être contre le financement de tests sur les animaux ne revient pas à pas être contre la recherche, que soutenir les animaux n’oblige pas à s’opposer aux malades, que vouloir que les images des laboratoires circulent n’a pas pour but de choquer mais de vouloir un respect de tout animal, des malades, du donateur et de la cause pour laquelle il donne ; c’est vouloir que cette cause prospère en la rendant plus viable dans l’éthique et dans le temps. Si un tel sujet vous intéresse, nous vous invitons à voir la courte interview d’Audrey Jougla, diffusée le 03 décembre sur IamveganTV (Facebook).

Sources : http://action.petafrance.com/ea-action/action? ea.client.id=45&ea.campaign.id=59555

 

IDÉE DÉCO

One, two, tree : get ready for an ecologic and economic christmas !

Mon acolyte m’évoque le fait que la série Friends, dont la diffusion a eu lieu entre 1994 et 2004, est peut-être un peu trop old school, pour ne pas dire dépassée. D’ailleurs, on ne peut dire dépassée puisque cette dernière est loin d’être hasbeen. Certes, tous les acteurs sont proches du demi-siècle ; ce qui les éloigne un peu de vous et de moi aussi (au passage) !

Mais, il est, a priori, nécessaire de rappeler que la série mythique est toujours diffusée et continue de faire parler d’elle quotidiennement. Nous n’allons ainsi pas nous forcer à prendre une direction contraire.

Let’s talk about Friends (a bit) !

Comme nous l’évoquions dans l’Édito, Phoebe, dont chacune des extraversions nous fait sourire, est déprimée à l’approche de Noël. Certes, la pauvre chérie n’a pas de parents avec qui le fêter. Or, ce qui l’attriste le plus est le sort des sapins de Noël : accomplissent-ils tous leur destinée de Noël ? Ou seuls les plus beaux d’entre eux sont-ils ramenés dans nos foyers ? Quel est le sort réservé aux sapins ? Leur sort anté et post- Noël ?

Comme le montre une scène au combien effroyable pour Phoebe, ils ont tendance à finir en copeaux, jetés à la poubelle. Et on sait qu’avant d’enfiler son pimpant costume orné de boules dorées et de féériques guirlandes, Noël prend aussi un air de massacre à la tronçon- neuse. Vous direz alors : « Oui mais, contre la déforestation, beaucoup de maisons ont, à présent, recours aux sapins artificiels. »

Et, autrui vous répondra que ceux-ci évitent un problème en en créant un autre. La solution est palliative puis-que ces sapins artificiels sont, en majorité, loin d’être écologiques.

Que ce soit pour lutter contre l’agriculture en masse ayant recours aux pesticides, la déforestation, le surplus de déchets, la pollution par le plastique ou, simplement, pour faire des économies, nous vous proposons quelques idées de sapin originaux, bienveillants pour la planète et votre portefeuille.

Sapin intello ou révisions de partiels :

Pour rester studieux pendant les fêtes, empilez des livres, donnez une forme de sapin à l’ensemble et décorez-le.

Sapin d’amour :

Pour que le love de Noël soit bien présent, prenez les meilleures photos de vos proches, de vos hobbies, de vos passions et accrochez-les à un support en leur donnant une forme de sapin. Vous êtes invités à orner l’ensemble d’une étoile et autres éléments shinys (brillants) !

Sapin cycle de la vie :

Aussi laïque que cette fête soit devenue en tendance, elle prend tout de même son ancrage dans la naissance de Jésus. En outre, elle est souvent associée à la saison de l’hibernation, faisant suite à la mort de la nature et précédant son renouveau. Le cycle de la vie est en puissance. Vous voulez mettre à l’honneur tout cela ? Ramassez des bouts de bois, recyclez-les, empilez-les, accrochez-les, suspendez-les, peu importe ; le seul but étant de donner, à votre création, une silhouette de sapin.

Sapin cycle de la vie :

Aussi laïque que cette fête soit devenue en tendance, elle prend tout de même son ancrage dans la naissance de Jésus. En outre, elle est souvent associée à la saison de l’hibernation, faisant suite à la mort de la nature et précédant son renouveau. Le cycle de la vie est en puissance. Vous voulez mettre à l’honneur tout cela ? Ramassez des bouts de bois, recyclez-les, empilez-les, accrochez-les, suspendez-les, peu importe ; le seul but étant de donner, à votre création, une silhouette de sapin.

 Tout est vain, temporaire, passable et ainsi Noël s’en ira. On nous dit que certains d’entre vous sont désabusés par Noël, qu’ils pensent que cette fête ne rime qu’avec une prise de poids inévitable et un amas de nouveaux bibelots au fond de leur placard ? Vous voulez troller Noël ? Le tourner en dérision ? Quoi de plus symbolique qu’un sapin de cadeaux empilés, disparaissant à mesure que les produits sont consommés pour la première fois ?

Sapin troll :

Tout est vain, temporaire, passable et ainsi Noël s’en ira. On nous dit que certains d’entre vous sont désabusés par Noël, qu’ils pensent que cette fête ne rime qu’avec une prise de poids inévitable et un amas de nouveaux bibelots au fond de leur placard ? Vous voulez troller Noël ? Le tourner en dérision ? Quoi de plus symbolique qu’un sapin de cadeaux empilés, disparaissant à mesure que les produits sont consommés pour la première fois ?

 

REPAS DE FÊTES

Son goût fait un malheur

Chacun a sûrement déjà expérimenté l’incommensurable (ou pas) prise de poids résultant des fêtes de fin d’année. Quelles que soit les diètes, régimes, habitudes, beaucoup d’entre nous ont tendance à profiter de cette période pour faire des entorses ; ce qui, d’ailleurs, donne souvent lieu à des résolutions de nouvel an du type : L’année prochaine, que du bio ! Et du sport, aussi ! Et, le cholestérol, j’y ferai attention. Se gaver comme une oie, se mettre en danger en mangeant gras, quand même... Mais, au-delà du fait que l’alimentation soit au sein de beaucoup de débats sanitaires, on sait qu’elle fait aussi de plus en plus parler d’elle pour des raisons éthiques. Aux Hommes est offerte la liberté de se boucher les artères à coup de sel et de gras mais à certains animaux n’est pas donné un tel choix. Chaque année, le scandale du foie gras refait alors surface. Tel un spectre géant, le fantôme de millions de volatiles aspire à faire de l’ombre au sapin. Pourtant, certains d’entre nous ne sont toujours pas à même de comprendre pourquoi une telle polémique vient annuellement hanter le réveillon. Nous nous proposons d’expliquer rapidement une telle pratique.

La production de foie gras commence par l’élevage, qui ne pourrait être prospère sans la naissance de milliers de cannetons. Parmi eux, seuls les mâles, au foie plus attrayant, sont retenus ; condamnant ainsi les femelles à la mort, tout comme les poussins mâles sont broyés en nuggets car ils ne sont pas utiles à la ponte d’œufs. Ensuite, ces oies ou canards sont élevés de diverses façons selon les labels, avec plus ou moins d’espace, encagés ou non (comme les poules). Vient, pour finir, la période de gavage, lors de laquelle l’animal est forcé à manger plusieurs fois par jour plus qu’il n’en a besoin ; la taille de son foie se multipliant ainsi par neuf. Le gavage se fait via une sorte de sonde, de tuyau injectant, par force, de la pâté

dans l’œsophage de l’oie ou du canard. Une telle pratique inflige à l’individu des difficultés respiratoires, des inflammations et des infections bactériennes. Le taux de mortalité lors de cette période est bien plus accru. Cette pratique est loin d’être approuvée dans la mesure où de nombreuses personnes y sont opposées, à l’étranger comme en France. En effet, la plupart des pays européens ont rendu illégal le gavage. Notamment, la Pologne, ayant pourtant fait partie des leaders dans la production de foie gras, l’a interdit avant l’an 2000. A présent, seuls la France, la Belgique, l’Espagne, la Bulgarie et la Hongrie en produisent. Certains États, comme l’Inde et la Californie, en ont même interdit la vente sur leur territoire. Et, selon un sondage établi par YouGov, 51 % des français étaient favorables, en 2015, à l’interdiction du gavage. De nombreuses manifestations anti- foie gras sont d’ailleurs organisées en cette fin d’année.

Et, vous, où en êtes-vous ? Si vous ne pouvez vous passer de son goût, au combien façonné pour plaire, certaines entreprises proposent des substituts végétaux. Réalisés à base de châtaignes, truffes ou de giroles, ces derniers ne rougissent pas face à la volupté du foie gras. D’une finesse végétale, majoritairement appelé faux gras, ce produit est souvent moins onéreux que le foie gras. En Belgique, on peut le trouver dans les hypermarchés. En France, pour le moment, il est possible de s’en procurer dans les épiceries biologiques et sur internet.

Le testerez-vous cette année ?

Sources : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/12/21/en-belgique-le-faux-gras-vraie-recette-qui-ravit-les-oies_1809343_3244.html http://www.vusurleweb.fr/blog/2012/12/05/operation-anti-foie-gras-a-bastille-peta/

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac STMG le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac STMG

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?