PGI : Progiciel de Gestion Intégrée - Dossier

PGI : Progiciel de Gestion Intégrée - Dossier

8 février 2010 | digiSchool Bac STMG | 0 avis

Qu’est-ce qu’un PGI ?

Un Progiciel de gestion intégrée est un logiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise, en intégrant l’ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable, financière, mais aussi la vente, la distribution, l’approvisionnement, le commerce électronique.

Les avantages des Progiciel de gestion intégrée

  • Optimisation des processus de gestion (flux économiques et financiers) ;
  • Cohérence et homogénéité des informations (un seul fichier articles, un seul fichier clients, etc.) ;
  • Intégrité et unicité du Système d’information ;
  • Partage du même système d’information facilitant la communication interne et externe ;
  • Minimisation des coûts : pas d’interface entre les modules, synchronisation des traitements, maintenance corrective simplifiée car assurée directement par l’éditeur et non plus par le service informatique de l’entreprise (celui-ci garde néanmoins sous sa responsabilité la maintenance évolutive : amélioration des fonctionnalités, évolution des règles de gestion, etc.) ;
  • Globalisation de la formation (même logique, même ergonomie) ;
  • Maîtrise des coûts et des délais de mise en œuvre et de déploiement ;

Les PGI vont pouvoir gérer et prendre en charge :

  • Plusieurs entités ou organisations tel que l’AH() ;
  • Plusieurs associations tel que l’OAC (Conférence) ;
  • Plusieurs devises ;
  • Plusieurs langues pour les utilisateurs et les clients (cas des multinationales) ;
  • Plusieurs législations ;
  • Plusieurs plans de comptes ;
  • Plusieurs axes d’analyse en comptabilité analytique.

Les inconvénients des PGI

  • Coût élevé (cependant, il existe des ERP/PGI qui sont des logiciels libres, les seuls coûts étant alors la formation des utilisateurs et le service éventuellement assuré par l’intégrateur de la solution);
  • Périmètre fonctionnel souvent plus large que les besoins de l’organisation ou de l’entreprise (le progiciel est parfois sous-utilisé) ;
  • Diminution du nombre de salariés ayant pour mission principale la saisie comptable (aide-comptable);
  • Lourdeur et rigidité de mise en œuvre ;
  • Difficultés d’appropriation par le personnel de l’entreprise ;
  • Nécessité d’une bonne connaissance des processus de l’entreprise (par exemple, une petite commande et une grosse commande nécessitent deux processus différents : il est important de savoir pourquoi, de savoir décrire les différences entre ces deux processus de façon à bien les paramétrer et à adapter le fonctionnement standard de l’ERP/PGI aux besoins de l’entreprise)
  • Nécessité parfois d’adapter certains processus de l’organisation ou de l’entreprise au progiciel ;
  • Nécessité d’une maintenance continue ;
  • Captivité vis à vis de l’éditeur : le choix d’une solution est souvent structurant pour l’entreprise et un changement de PGI peut être extrêmement lourd à gérer.

Quel impact pour les entreprises ?

Les progiciels de gestion intégrés permettent à la société une meilleure maîtrise de ses activités de production, une optimisation de l’utilisation des ressources, qu’elles soient humaines ou matérielles. Le PGI induit donc une orientation stratégique vers la réduction des coûts.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Vous devez être membre de digiSchool bac STMG

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?